Spécial Olympics Burkina : Les déficients intellectuels s’amusent à Yako

809 0

Special Olympics Burkina (SOB) a organisé le  16 décembre 2017 à Yako les jeux du nord. Cette compétition a regroupé plus d’une centaine d’athlètes venue de Ouahigouya, de Titao, de Boussé et de Yako.

Plus de 120 athlètes ont pris part aux Jeux régionaux de Spécial Olympics Burkina (SOB) dans la région du Nord à Yako. Pour cette compétition dans cette région du Burkina Faso, les disciplines qui ont réuni ces athlètes spéciaux sont le sprint, le saut en longueur, le cyclisme et le football unifié. Après les compétitions organisées dans la région de l’Est, de l’Ouest, du Sud-Ouest, c’est l’Ecole Centre A de Yako qui a accueilli ces athlètes vivant avec un handicap intellectuel.

En cyclisme, près de 23 concurrents ont pris part à la compétition de cette discipline avec trois kilomètres à parcourir. Le saut en longueur a mobilisé 24 compétiteurs. En football unifié, les équipes de Ouahigouya, Boussé et Yako ont rivalisé montrant aussi les potentialités de ces enfants souvent marginalisés.  L’équipe de Yako s’est imposée en finale contre celle de Boussé par le score de 2 à 0.

Pour le directeur sportif de SOB,  Moumouni Naon, « des performances intéressantes ont été enregistrées au niveau de la course de vitesse et au saut en longueur. Les auteurs de ces performances peuvent bien se défendre avec des athlètes dits normaux ». Pour le secrétaire général de SOB Paulin Somé, « l’essentiel pour ces jeux reste la participation, comme le l’indique même la philosophie de Special Olympics international ».

En attendant les jeux du Centre, c’est le dernier programme sportif de l’année. Ces différents jeux faciliteront les prochains jeux nationaux en début 2018 et les jeux mondiaux d’été à Abu Dhabi en 2019 auxquels le Burkina Faso  prendra part.

Et comme d’habitude, les athlètes ont bénéficié du programme «Healthy Athletes » qui profite des regroupements, pour offrir des soins de santé à l’ensemble des athlètes présents. Annick Pikbougoum/Zingué espère que les partenaires continueront de soutenir Special Olympics Burkina pour le bonheur des déficients intellectuels. 

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *