Journée mondiale des toilettes : Oxfam et ses partenaires sonnent la mobilisation à Katchirga

117 0

OXFAM et ses partenaires UNICEF et AGED ont marqué d’une pierre blanche la commémoration de la Journée Mondiale des toilettes le 20 décembre 2017 à Katchirga dans la province du Séno. Célébrée en différé en présence des premières autorités de la Région du Sahel, cette commémoration avait pour objectif de rendre visibles les villages FDAL (Fin de la défécation à l’air libre) grâce aux efforts conjugués de Oxfam et ses partenaires et de les encourager à maintenir ce statut et de faire en sorte que ces exemples fassent tâche d’huile.

19. C’est le nombre total de villages déclarés FDAL dans le Sahel, plus précisément dans les communes de Dori, Gorgadji et Seytenga, à la faveur de cette commémoration qui a été présidée par le Secrétaire général de la Région du Sahel.

Ces villages ont opté avec courage de renoncer aux bonnes vieilles pratiques néfastes à la santé pour se projeter dans un futur moins garni de risques de maladies diarrhéiques en mettant fin à la défécation à l’air libre. En présence d’une population sortie massivement, ces villages déclarés FDAL ont été facilités par les autorités régionales, Oxfam et ses partenaires et encouragés à travers une remise de savons, de kits d’assainissement et d’attestations.

Pour y parvenir, il a fallu travailler à briser les réticences aux changements et mettre les ménages face à leur responsabilité de s’offrir des cadres assainis et adéquats pour préserver leur santé et leur dignité.  Aux villages déclarés FDAL, le Responsable de l’Unité des Programmes de Oxfam, Sosthène Konaté, espère « que les autres villages vont emboîter le pas pour faire du Sahel une région sans défécation à l’air libre d’ici à 2030 ». Le président du comité villageois en la personne de Moussa Dicko s’est montré particulièrement satisfait et a profité remercier toutes les autorités qui ont fait le déplacement à Katchirga.

La région du Sahel enregistre le plus faible taux d’accès à l’assainissement. Par l’approche ATPC (Assainissement Total Piloté par les Communautés) et grâce à une conjugaison d’actions allant de la sensibilisation à la réalisation d’infrastructures sanitaires, passant par le soutien en matériels de construction des toilettes, OXFAM et son partenaire de mise en œuvre  et AGED avec l’appui financier de l’UNICEF et l’assistance technique de la DREA SAHEL, ont contribué à l’amélioration du  taux d’accès à l’assainissement dans le Sahel. En témoigne le taux d’accès de la région passé de 7,8%  en 2015 à 11,5% en 2016.

Villages FDAL

Commune de Dori

  • Baanga
  • Boundouguel
  • Katchirga
  • Katchari
  • Kiryolo ouro-Arsaaba
  • Taaka
  • Yebelba
  • Welde-Kachirga
  • Djigo

Commune de Gorgadji

–  Oulfou-Alpha

– Tonga

– Bangataka-Lere

– Boudougnougui

Commune de Seytenga

– Bambari

– Lamana

– Badoulebé

Touka bayel

Touka nala

En effet, depuis le déclenchement institutionnel de l’ATPC dans la région du Sahel, le 16 Juin 2017 à Dori, OXFAM et ses partenaires ont permis à plus de 4 060 ménages de construire elles-mêmes leurs latrines sans aucune subvention.

Visites de latrines réalisées par les autorités et invités à la cérémonie au sein des ménages, discours, prestation théâtrale avec la troupe culturelles Compitale ont constitué les temps forts de cette commémoration.

 En rappel, la journée mondiale des toilettes, instituée depuis 2001 par l’ONU et commémorée chaque 19 novembre, vise à inciter les populations à construire des infrastructures d’assainissement et à adopter de bonnes pratiques en matière d’hygiène et d’assainissement, en vue d’éviter la propagation des maladies liées au péril fécal.

Correspondance particulière

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre