Quand le handicap ne freine pas le père Noël

1054 0

La Fondation Internationale Tierno et Mariam (FITIMA), fidèle à sa tradition a organisé le samedi 16 décembre 2017 un arbre de Noël au profit des pensionnaires de son école inclusive. Il s’agit d’enfants vivant avec un handicap et leurs camarades.

Comme chaque année, Noël est une occasion pour la Fondation d’offrir un cadre d’épanouissement et de divertissement pour les enfants en situation de handicap. Devant des invités, parents et amis, parés de leurs plus beaux habits, les enfants visiblement contents de la visite du Père Noël, venu leur apporter des cadeaux, ont manifesté leur joie par des chants, danses et interprétations d’artistes.

Cette cérémonie a été une occasion de sensibilisation des parents et de toute la communauté sur les droits et la prise en charge des enfants en situation de handicap. « Le handicap n’est pas une fatalité, c’est un fait qui doit susciter en chacun de nous des élans de solidarité, de fraternité et d’amour envers ces enfants », a relevé Moulaye Traoré, Coordonnateur de FITIMA Burkina.

Il a remercié la Fondation BOA,  marraine de la présente cérémonie pour son soutien inestimable à l’endroit des enfants vulnérables. Une attestation de reconnaissance a été délivrée à la Fondation BOA à cet effet, représentée par madame Paule Christelle Sanou / Ouédraogo.

Quant aux parents élèves, ils se sont réjouis de ce cadre de joie qu’offre chaque année la Fondation FITIMA à leurs progénitures.

Correspondance particulière



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *