Burkina : Les Forces armées nationales, nos « Hommes de l’année » 2017

2084 2

Qui a marqué l’année 2017 ? De nombreuses personnes : Simon Compaoré, ministre de la sécurité, Salifou Diallo avant de tirer sa révérence. Mais des équipes aussi : les Etalons du Burkina et les Forces armées nationales. Ce sont ces dernières qui ont retenu l’attention de la Rédaction de Burkina24. Les Forces armées nationales  méritent d’être célébrées cette année.

Depuis que les languettes de l’ouragan du terrorisme ont commencé à lécher le corps du Burkina Faso, tous les regards sont tournés vers eux. Les tirs ennemis aussi. Ouagadougou, Nassoumbou, Tongomayel, Djibo, Déou, la liste est longue. La liste des attaques que ces hommes et femmes (gendarmes, policiers, militaires, douaniers) ont essuyées est très longue. Trop longue, de même que celle des morts qui ont été déplorés.

Mais les Forces armées nationales n’ont pas fait que subir en 2017. Elles ont également riposté. Avec les moyens de bord. 

Voilà pourquoi la Rédaction de Burkina24 a choisi de les désigner « Hommes de l’année 2017 ». Mais que l’on s’entende bien : il s’agit de ces hommes et de ces femmes qui sont au contact du terrain et qui bravent chaque jour le danger.

 Vivement que la loi de programmation militaire adoptée ce 14 décembre 2017 fasse effet et que la hiérarchie et les autorités compétentes leur accordent les moyens qu’il faut pour accomplir leur mission : permettre aux Burkinabè de dormir sur leurs deux oreilles en paix.

La Rédaction



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 2 commentaires

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *