“Je souhaite que nous fassions de 2018, l’année de la réconciliation nationale”

617 0

Voici les vœux de Ablassé Ouédraogo, président du parti Le Faso Autrement, à l’orée de l’année 2018.

Peuple du Burkina Faso,

Chers compatriotes,

L’année 2017 s’achève et se referme sur son cortège de joies et de peines, de succès et d’échecs, de réjouissances et de souffrances, d’espoirs et de désillusions. Une rétrospective de ces douze (12) derniers mois nous rappelle que nous avons ensemble relevé quelques défis, mais aussi que notre Pays a été ébranlé au plan sécuritaire, économique et social, à cause entre autres de l’échec des politiques mises en œuvre. Et comme pour ne rien arranger, la saison des pluies  n’a malheureusement pas été bonne cette année, si bien que le spectre de la famine est de plus en plus une réalité.

L’année 2018 représente pour la nation toute entière, une année charnière avec de multiples défis parmi lesquels demeure la consolidation des bases de notre vivre ensemble et de notre bonheur partagé.  Je souhaite qu’ensemble, filles et fils du Burkina Faso, nous fassions de 2018, l’année de la réconciliation nationale qui sera le socle de la prospérité, de la solidarité, de la paix et de la stabilité, si  chers à notre Pays.

Que Dieu, le Tout Puissant apaise les cœurs de tous les Burkinabè, les accompagne dans le pardon, la tolérance, le respect mutuel, l’acceptation des uns et des autres dans la sincérité et la fraternité. C’est en  travaillant ensemble, la main dans la main et en parlant d’une seule voix, que nous réussirons à transformer nos défis et difficultés en succès et progrès afin d’assurer des lendemains meilleurs pour nos enfants et petits-enfants. Rien ne peut se construire dans la division.

Je présente à toutes et à tous mes meilleurs vœux de bonne et heureuse année 2018 !

Que Dieu bénisse le Burkina Faso!

 Ouagadougou, le 31 décembre 2017                                                          

Le Président du Parti

Dr Ablassé OUEDRAOGO



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *