Défense : Pas « un seul centimètre du Burkina » cédé malgré les attaques

695 2

Le ministre de la défense nationale et des anciens combattants félicite les hommes et femmes des détachements du Sahel pour avoir permis d’éviter par leur bravoure la création d’un sanctuaire pour terroristes « comme ailleurs » en territoire burkinabè. Il est allé le leur dire en personne en passant le réveillon et le premier jour du nouvel an avec eux dans les postes militaires avancés des localités frontalières, rapporte la RTB télé.

Deou, Oursi, Markoye et la garnison de Gorom-Gorom la veille du nouvel an et Intangom, Tin Akof le 1er janvier ont été les détachements militaires qui ont reçu la visite du chef du département Jean Claude Bouda. « Nous connaissons les sacrifices que vous consentez pour que ce pays ait la paix et la stabilité », a dit le ministre de la défense dans son adresse.

Et si « ce n’est pas comme cela ailleurs », parce qu’« ailleurs les terroristes ont pu se sanctuariser », c’est au regard de ces sacrifices consentis par les détachements du Régiment de parachutistes commandos (RPC) et du Groupement des forces anti terroristes (GFAT). « Ici, félicite le ministre de la défense, nous constatons avec beaucoup de satisfaction que malgré les attaques de temps en temps, malgré les attaques que nous subissons, surtout les forces de défense et de sécurité, quelques fois aussi où il y a des victimes civiles innocentes, malgré tout cela, vous n’avez pas cédé un seul centimètre du Burkina »

Des primes d’opérations           

En attendant l’opérationnalisation de la force du G5 Sahel dans laquelle ces soldats burkinabè en opération seront reversés et rémunérés comme leurs frères d’armes déployés dans le cadre de la MINUSMA au Mali et que la direction centrale de l’intendance militaire parvienne à « trouver les ajustements nécessaires pour une mise œuvre harmonieuse du budget programme 2018 »,  l’Etat burkinabè prend à bras le corps la problématique. « Il faut bien qu’on puisse reconnaître les efforts que vous déployez. Vous êtes en opération. Vous allez bénéficier d’une prime d’opération », leur a promis le ministre de la défense.

« ça donne le moral »

C’est à la garnison de Gorom-Gorom que Jean Claude Bouda a passé le réveillon avec la troupe. Accompagné par des officiers supérieurs, cette visite est bien appréciée par le chef de bataillon Evariste D. Somé, commandant du secteur Est. « Cette visite du ministre de la défense accompagné d’une forte délégation de la hiérarchie militaire nous va droit au cœur. Nous avons pu passer le réveillon ensemble, ce qui est chose inédite pour les éléments qui sont au front. Le réveillon de Gorom-Gorom a été pour nous un moment fort », dira-t-il.

Le 1er janvier c’est par les détachements militaires de Intangom et de Tin Akof que le ministre achève sa tournée d’inspection, d’encouragement et de galvanisation des troupes. Le commentaire du sous-lieutenant Modeste Zaoua, chef du détachement militaire de Tin Akof témoigne de l’effet de ce passage. « Aujourd’hui nous avons particulièrement reçu une visite qui dans le langage militaire donne le moral. Et quand ça donne le moral, ça nous galvanise dans notre travail, à exécuter la mission que nous avons reçue avec beaucoup de courage, efficacité et succès ».

Oui Koueta

Burkina24

Oui Koueta

'The vitality of a country can also be measured through that of its journalists'

Il y a 2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre