Nigeria : 7 personnes tuées par des groupes « criminels » au sud-est

1271 0

Selon une source policière, des hommes armés qui appartiendraient à des groupes criminels organisés, ont fait sept morts ce jeudi 04 janvier 2018, dans le Sud-Est du Nigeria.

Notre équipe sur le terrain a pu confirmer la mort de sept personnes”, a indiqué une source policière locale.

Dans un point de presse tenu ce jeudi 4 janvier, le commissaire de police pour l’Etat de Rivers, Zaki Ahmed, a confirmé l’attaque qui a fait sept morts. “Les assaillants sont arrivés à moto et ont tiré à vue sur des gens, avant de s’enfuir aussi vite qu’ils étaient arrivés”, a-t-il expliqué.

Selon un autre habitant de la localité d’Emohua, situé à quelques kilomètres au nord de la capitale de l’Etat de Rivers, Port Harcourt, “des hommes armés ont envahi une ferme, et ont ouvert le feu au hasard sur des gens, dont certains étaient dans les champs”, a-t-il confié l’AFP.

Emohua se situe à une cinquantaine de kilomètres d’Omoku, là où s’est déroulée la tuerie du nouvel an, quand 16 fidèles revenant d’une messe de minuit ont été tués par des hommes armés, selon un nouveau bilan des autorités.

L’Etat de Rivers, riche de ses gisements de pétrole et de son exploitation par les multinationales, est secoué par la trop grande pauvreté de ses populations d’où l’omnipotence de bandes criminelles revendiquant un partage équitable des cette manne.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                      Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *