Affaire Auguste Barry : “Vous serez édifiés” (Simon Compaoré)

610 0

Le ministre de la sécurité Simon Compaoré a réagi ce 8 janvier 2018 sur quelques sujets d’actualité lors d’une conférence de presse sur le bilan de son ministère.

Sur l’affaire de l’arrestation de l’ancien ministre de la sécurité Auguste Denise Barry, le ministre Compaoré a demandé de la patience et a assuré que les faits sont avérés.« Vous serez édifiés. Vous allez être servis. Nous sommes au Burkina. Ne vous pressez pas. Attendons. Dans tous les cas, notre pays est  un pays de droit. On ne peut plus faire la force à quelqu’un», a-t-il indiqué.

Par ailleurs, sur la plainte portée contre lui par Zéphirin Diabré pour port illégal d’arme de guerre, le ministre de la sécurité a indiqué que ce n’était pas une priorité. «Pour moi, ce n’est pas une préoccupation. Ma préoccupation, c’est le programme que nous comptons déployer en 2018. Chaque jour, il y a des gens qui convoquent des gens. Ça ne gêne pas Simon », a-t-il assuré.

 Enfin, le ministère de la sécurité a été secoué par un mouvement des policiers qui protestaient contre une gestion jugée opaque des services payés. Interrogé, Simon Compaoré a réagi en ces termes :  « Il n’y a plus de prélèvement jusqu’à nouvel ordre. L’argent des services payés est réparti à l’heure actuelle entre les agents ».

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre