ESMI : Deux diplômes reconnus par le CAMES

2146 3

L’Ecole supérieure de Microfinance (ESMI) a annoncé ce samedi 13 janvier 2018 à Ouagadougou la reconnaissance de deux de ses diplômes. Outre cette information, la fondatrice a présenté son partenariat avec le Centre de formation aux métiers (BFW).

Les responsables de l’ESMI ont donné quelques informations sur la situation de l’Ecole. Il s’agit de la reconnaissance des diplômes de la filière banque et microfinance et celle des sciences Technique et comptable à l’issue du 32e colloque du CAMES. Sa demande d’accréditation engagée en 2017, l’ESMI a aujourd’hui des diplômes accrédités. Cette reconnaissance ouvre les portes pour les étudiants de l’école en termes d’études à l’extérieur.

Selon le Dr Robert Bationo, directeur des études, l’ESMI « se distingue des autres écoles à travers la motivation de ses étudiants, la qualité, l’association du centre qui va assurer la formation des métiers pour la relève ». Il assure qu’il y a beaucoup d’intervenants du monde universitaire et professionnel.

En effet, l’ESMI a signé un partenariat avec le Centre de formation des métiers de l’Allemagne pour assurer la formation initiale et continue de ses étudiants. C’est un institut de promotion professionnelle en Allemagne qui permet une formation en BTP. Il offre une formation continue de 10 à 14 jours et une formation initiale de 2 à 3 ans. Le 1er groupe constitué de 15 personnes débutera la formation en Allemagne à partir de juillet.

Selon Olivier Zongo, coordonnateur de la formation en Allemagne, pour postuler il faut « avoir au maximum 27 ans et avoir  au minimum le BEPC pour la formation continue et le BAC pour celle initiale ». En plus de cette condition, il faut « le diplôme   B1, qui atteste le niveau de la langue allemande et assurer les frais de formation qui s’élèvent à plus de 2 millions de F CFA pour la formation continue et plus de 7 millions pour la formation initiale ». Il trouve que « les BTP sont une solution pour éviter le nombre élevé » de ceux qui cherchent les postes à travers les concours.

L’ESMI a été créée en 2009 et a pour objectif d’offrir une formation professionnelle de qualité qui est en phase avec les besoins des entreprises.

Pour la fondatrice Cécile Ki, l’ESMI a formé 2000 étudiants depuis sa création. L’école offre des ordinateurs portables et tablettes à leurs étudiants. Une action que la fondatrice juge nécessaire pour accompagner les étudiants. Elle affirme alors que « c’est notre contribution au développement de notre nation, le Burkina Faso ».

Les responsables de l’école ont l’intention d’introduire en cette année, d’autres filières pour l’accréditation. Il s’agit de la filière transports et logistiques, gestion des ressources humaines et celle de la communication d’entreprise.

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 3 commentaires

  1. Bonjour , j aimerais savoir qu est-ce qu’il est possible de s inscrire en deuxième année en mine et carrière .

  2. Jean Pierre Traoré |

    Vos diplômes de master sont-ils reconnus par le cames? Je veux faire un master en comptabilite en ligne chez vous car je suis à dedougou. est-ce possible ? Quelles sont les conditions ? Svp je peux avoir votre numéro téléphone mobile ?

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *