Burkina : Grève annoncée en fin janvier dans les hôpitaux

1371 0

Le Syndicat des travailleurs de la santé humaine et animale (SYNTSHA)  a lancé un préavis de grève de 24 heures le 31 janvier 2018.

Le SYNTSHA sera en grève le 31 janvier 2018, selon un préavis en date du 13 janvier 2018 transmis au Président du Faso, Roch Marc Christian Kaboré. 

La raison ? Un procès qui s’ouvre à la même date contre un de ses militants. Le syndicat estime qu’il est poursuivi pour avoir observé un mot d’ordre de grève. Il s’agit de l’agent Kaboré Nonguézanga, qui avait été  révoqué en 2012 pour n’avoir pas été à son poste le jour du décès d’un patient, alors que le SYNTSHA observait à la même période, un arrêt de travail. Les grèves déclenchées à l’époque avaient conduit le gouvernement à annuler la révocation de l’agent.

L’organisation syndicale tire la conclusion que l’audience du 31 janvier est un procès pour fait de grève et “contre” le syndicat. Mais ce n’est pas tout. Le SYNTSHA note que le protocole d’accord signé le 13 mars 2017 est en proie à “une remise en cause” par le gouvernement. Par ailleurs, le syndicat pointe du doigt des “tracasseries” contre les agents de santé en raison de leur appartenance syndicale et une remise en cause, en général, des acquis des travailleurs en matière de libertés syndicales.

Autant de raisons qui motivent le SYNTSHA à lancer cette grève de 24 heures qui, selon les termes du préavis, vaut “avertissement”.

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *