Drissa Malo Traoré Saboteur : « Je n’ai aucun regret »

480 0

Interrogé en conférence de presse d’après match sur les choix des joueurs pour participer à la 5e édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) après la défaite contre le Congo (0-2), Drissa Malo Traoré dit Saboteur n’a affiché aucun regret. Au contraire, il s’est reposé sur les résultats antécédents pour relativiser la défaite.

Pas de regret : « Je n’ai aucun regret. La même équipe qui a joué ici, nous avons fait de grands matchs tant au niveau des éliminatoires, qu’au niveau des matchs de préparation. La même équipe q jou2 contre l’équipe nationale de Tunisie. Nous avons fait match nul< On a dit que c’était les Olympiques, ce n’est même pas les Olympiques. Nous avons battu la Tunisie. L’équipe était au point.

Je dis que dans un match de football, il y a des jours sans. Dans tous les cas, les enfants étaient venus avec des prédispositions pour gagner le match. Mais si on n’a pas gagné, ce n’est pas la fin du monde. Ce n’est pas la première fois qu’une équipe perd en phase finale. Donc, je ne peux pas avoir des regrets d’avoir sélectionné ces jeunes qui ont mouillé des maillots pendant longtemps ».

Une question de choix : « Nous avons fait un bon parcours. Ce n’est pas aujourd’hui parce qu’on a perdu le match que nous allons avoir des regrets. L’équipe que j’ai présentée, c’est une équipe à laquelle je fais confiance. Un homme dans la vie, c’est celui qui sait prendre des décisions. En tant qu’entraîneur, j’ai pris la décision de travailler avec un groupe avec lequel j’ai travaillé.

J’ai fait des préparations qui ont été très bonnes puisqu’on a eu de bons résultats. Notre premier match contre l’Angola, on n’a pas bien joué. Mais on a eu deux occasions en or qu’on n’a pas pu concrétiser. Aujourd’hui, on joue bien et on perd le match 2 à 0. Donc, en matière de football, il y a une question de chances et d’opportunités. Je félicite les jeunes et je les encourage. Je souhaite qu’ils aient un bel avenir devant eux au Burkina comme à l’extérieur. Certains ont eu des contrats. Je pense que ces jeunes peuvent faire honneur à leur pays ». 

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre