Aboubacar Sawadogo : « On va se faire plaisir » contre le Cameroun

437 0

Les Étalons du Burkina savent qu’ils n’ont plus leur destin en main après leur défaite 2 à 0 Congo le samedi 20 janvier 2018. Pour leur dernière sortie au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) les Étalons veulent se faire plaisir. Ils l’ont affirmé par la voix de leur capitaine Aboubacar Babayouré Sawadogo.

Les Étalons locaux du Burkina affrontent les Lions Indomptables locaux du Cameroun ce mercredi 24 janvier  sous le coup de 19 h. Les Étalons n’ont plus leur destin en main. Le capitaine Aboubacar Babayouré Sawadogo, garde espoir.

« Pour moi, on est toujours en course. On n’est pas totalement éliminés bien que nos chances soient minces. Cela dépend du résultat ici et du résultat de l’autre match.  On va jouer le match à fond. On va se faire plaisir. On va jouer le match à fond. On  ne va pas se mettre la pression », confie le portier du Rail Club du Kadiogo dans le championnat local.

Les Étalons locaux veulent partir de la compétition la tête haute après deux matchs pendant lesquels ils n’ont rien montré en termes de qualité de jeu et même de combativité. « Même si on ne se qualifie pas, on va terminer en beauté avec une victoire. C’est ce que j’ai dit à mes camarades. On n’a plus notre destin en main, ça ne sert à rien de se mettre la pression », clame encore Aboubacar Babayouré Sawadogo.

Un sursaut d’orgueil attendu par le public burkinabè même si les locaux burkinabè ratent la compétition. Malgré ce message d’espoir, Aboubacar Babayouré Sawadogo semble déjà tirer un premier bilan de cette participation. « Ce CHAN nous a apporté quelque chose. C’est une vitrine pour chacun de nous», dit-il, espérant que cette compétition permettra à certains joueurs de taper dans l’œil de recruteurs.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre