Burkina : Les 10 personnalités influentes de l’année 2017

1694 0

Intelligence Burkinabè pour le développement a organisé une cérémonie de distinction des 10 Personnalités influentes de l’année 2017. C’était ce jeudi 25 janvier 2018 à Ouagadougou.

Intelligence Burkinabè pour le développement est une plateforme regroupant des journalistes et des personnes ressources qui se donnent comme ambition de contribuer à la promotion d’un nouveau type de leadership au sein de la jeunesse burkinabè. Egalement, elle se veut être une vitrine de promotion de personnes qui ont réussi dans leur domaine d’activités.

« Le Burkina Faso regorge de beaucoup de talents. Il suffit de les mettre en lumière pour que la nouvelle génération puisse s’en inspirer. Nous sommes dans un monde d’innovations. Pour cela, les jeunes ont besoin d’exemples », a rappelé le président d’Intelligence Burkinabè pour le développement, Hermann Raogo Ouédraogo.

Hermann Raogo Ouédraogo, le président d’Intelligence Burkinabè pour le développement

« C’est donc dans la volonté de contribuer à la valorisation des actions des grands hommes qui font le bonheur du Burkina Faso, que l’idée de reconnaître leur mérite est née », a-t-il expliqué. Cette cérémonie de distinction des 10 personnalités influentes de l’année, qui est à sa première édition, a pour objectif de contribuer à la valorisation des personnalités qui se sont identifiées de façon positive dans leurs milieux respectifs au cours de l’année 2017.

Il s’agit du domaine de la politique, de l’économie, les œuvres sociales, la culture, la communication, le sport, la santé, l’environnement, la religion et le secteur rural.

Etre de bonne moralité, justifier d’une grande expérience dans son secteur d’activités, être une personnalité respectée dans son secteur et être assez bien médiatisé, tels étaient, entre autres, les critères pour la sélection des 10 personnalités les plus influentes de l’année 2017.

Anatole Bonkoungou et le Cheick Soufi Moaze recevant leurs attestations

Cheick Soufi Moaze, lauréat catégorie religion, a salué l’initiative et a fait comprendre que cela va encourager à travailler plus. Il a profité lancer un appel à la tolérance, à l’acceptation et à l’amour du prochain. Colonel Yacouba Ouédraogo, lauréat en catégorie sport, a laissé entendre que cette distinction interpelle à travailler davantage pour le développement du centre pour être une référence dans la sous-région.  

Jules César KABORE

Burkina 24


Le palmarès

En politique 

Anatole Bonkoungou, maire de l’arrondissement 4

En économie

Inoussa Kanazoé, PDG de CIM Métal group

En œuvres sociales 

Abdoul Ouédraogo, PDG Abdoul Services International

En culture

Sébastien Bazemo, DG de Bazemsé Couture

En communication

L’Observateur Paalga, organe de presse

En sport 

Colonel Yacouba Ouédraogo, promoteur du centre SALITAS, un club et centre de Football

En santé

Pr Nicolas Méda, ministre de la santé

En environnement

Larlé Naaba Tigré, agro business

En religion

Cheick Soufi Moaze, guide religieux

Secteur rural

Georgette Koala/Naze, leader du monde rural

A noter qu’une attestation a été remise en titre posthume à Feu Salifou Diallo « comme une politique qui a animé l’actualité nationale sous la 4e république ».



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *