CHAN 2018 : Le bilan à chaud de Drissa Malo Traoré dit Saboteur

1198 0

Le sélectionneur des Étalons locaux Drissa Malo Traoré dit Saboteur tire un bilan satisfaisant de la participation burkinabè au Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) 2018. La tête à penser de l’encadrement technique burkinabè pense qu’il faille désormais aider les joueurs à grandir.

Des enseignements satisfaisants : « Sur le plan des enseignants tiré, le bilan est satisfaisant dans la mesure où l’équipe n’a pas été ridicule. On s’est bien comporté jusqu’à la fin. On pouvait même se qualifier s’il n’y a pas eu de manque de concentration à un certain moment. Je pense que ce qu’il faut tirer comme enseignement, c’est de capitaliser ce qu’on a vu sur le terrain durant les trois matchs et faire en sorte que les jeunes gens puissent grandir sur le plan de la connaissance de la culture du football. Sinon je pense que le bilan est satisfaisant du point de vue des enseignements qu’on tire. Sur le plan du résultat, je dirais que c’est moyen ».

Les meilleurs ont joué : « Je ne regrette rien. C’est moi l’entraîneur. Ce n’est pas vous. Nous avons fait la préparation. Dans la préparation, on regarde les performances de chacun. Celui qui n’a pas donné pendant la préparation, on ne peut venir dans un match officiel et te mettre dans un match. Compte tenu du fait que c’est le dernier, match, on leur a donné leur chance. Nous avons joué des matchs amicaux contre la Libye, contre la Tunisie. Chacun est rentré. Mais si vous n’avez pas donné de bonnes performances lors des préparations, l’entraîneur ne pas prendre le risque de vous mettre ».

Propos recueillis par Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *