Publicité au Burkina : Le nouveau code entre en application le 12 juin 2018

1029 0

Le bureau exécutif national de Publicitaires Associés, ce jeudi 25 janvier 2018 à Ouagadougou, a présenté  le  décret d’application du code de la publicité au Burkina Faso.

La loi N°080-2015 CNT portant règlementation de la publicité au Burkina Faso a été promulguée et prend effet le 12 juin 2018. Le décret N° 2017-0458/PRES/PM/MCRP/MINEFID/MCIA du 22 février 2017 portant définition des conditions et règlement applicables à l’exercice des professions publicitaires définit le champ d’application de la profession. Il oblige les acteurs du domaine à se spécialiser, détermine les conditions d’exercice  et fixe les obligations des professionnels de la publicité.

« Nous avons assisté de façon impuissante à la dégradation et à la dévaluation de notre métier. La publicité est devenue un métier que n’importe qui peut exercer, les agences de publicité prolifèrent de toutes parts », a déclaré la présidente de Publicitaires Associés, Cécile Gouba.

Elle a pris l’exemple des agences « clandestines ». « Des entreprises  n’ont pas de charges et livrent des produits de mauvaise qualité. Ce qui porte un coup à l’image de toutes les agences de publicité professionnelles », a-t-elle fait savoir. « Ce décret va permettre de mieux assainir le milieu de la publicité au Burkina Faso et d’être plus professionnel »,  a-t-elle précisé.

Les nouveaux textes définissent les conditions de création d’une agence de publicité. Celle-ci ne peut plus tout faire. Il faut donc faire une option, soit une agence-conseil en publicité, une régie, un éditeur ou un courtier.

« Les annonceurs ne peuvent plus aller directement vers les supports pour acheter leurs espaces. Ils sont obligés de venir vers les agences-conseils et les régisseurs pour acheter les espaces. Les supports ne peuvent plus aller vers les annonceurs dorénavant, ils sont obligés de mandater des régies pour gérer leurs espaces. Toute production publicitaire doit être signée par l’agence créatrice », a expliqué Cécile Gouba, selon les nouveaux textes. Pour l’application de ces textes, Publicitaires Associés  compte faire la sensibilisation et la formation envers les agences.

Egalement, la liste des agences de communication membres de Publicitaires associés sera rendue publique dans les jours à venir. Les Publicitaires Associés ont affirmé que bientôt une autorité supérieure de la régulation de la publicité qui jouera un rôle d’interpellation et  prononcera des sanctions  contre les contrevenants, verra le jour.

Ce que dit le décret

Pour exercer un des métiers de publicitaire, il faut, entre autres, un diplôme ou titre universitaire justifiant de l’aptitude professionnelle et/ou d’une expérience d’au moins 5 ans du premier responsable de l’entreprise. En outre, les agences-conseils sont les seules habilitées à concevoir des stratégies créatives pour les annonceurs.

Selon la loi, aucun média ne peut diffuser des publicités ne provenant pas d’une régie publicitaire et ne comportant pas la signature de l’éditeur,  à l’exception des annonces et des reportages à caractère non commercial. Ainsi, toute infraction aux dispositions commise par les personnes exerçant une des professions publicitaires est punie d’une amende de 5 millions de F CFA.

Jules César KABORE
Burkina 24

Il y a 1 commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre