Ouaga – Yokohama : Poignée de mains en attendant le véhicule anti-incendie

1112 0

Les sapeurs-pompiers auront bientôt un véhicule anti-incendie pour mener à bien leur mission de sauvetage. Mais en attendant cette acquisition physique, il a été procédé ce 6 février 2018 à une signature de convention du don d’une valeur de plus de 22 millions de F CFA entre la mairie centrale de Ouagadougou et le Japon.

« Les sapeurs-pompiers ont en 2016 pu effectuer 482 sorties sur 964 appels au secours qu’ils ont reçus. Ce qui représente 50% de couverture de la demande exprimée par les populations ». C’est le constat qu’a fait l’ambassadeur plénipotentiaire du Japon au Burkina Faso, Tamotsu Ikezaki. Cette situation, poursuit-il, est justifiée par le manque de moyens logistiques. D’où la naissance de l’idée d’un partenariat entre Ouagadougou et la ville de Yokohama au Japon.

La signature qui acte le don entre les deux villes ce jour 6 février 2018,  est en partie aussi le fait  de l’association Faso Japon Solidarité, « AFAJAPS » qui œuvre pour le renforcement des liens d’amitié et de coopération entre le Burkina Faso et le Japon.

Pour le maire de la ville de Ouagadougou, Armand Béouindé, un sentiment de joie l’anime de voir aboutir la démarche entreprise. Il a rassuré l’ambassadeur du Japon que le véhicule sera remis au bénéficiaire qui sont les sapeurs-pompiers.   Armand Béouindé a félicité par la même occasion, l’honneur fait par l’empereur du Japon en décorant le président de l’AFAJAPS, Siaka Gobé.

L’ambassadeur a fait savoir que le processus de l’acquisition du véhicule prendra certainement du temps. D’où son invite à la patience. « Donateurs, intermédiaires, et bénéficiaires, nous sommes tous engagés dans un processus qui prendra certainement du temps. D’abord, le temps d’un voyage en bateau de Yokohama à Abidjan et ensuite, le temps d’un voyage d’Abidjan à Ouagadougou (…) », a-t-il souligné.

A noter qu’une autre convention a été signée, cette fois-ci entre le président de l’Association Faso-Japon Solidarité et l’ambassadeur du Japon.

Irmine KINDA

Burkina24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *