Patrick Malo se souvient de la maternité où il a émis ses premiers cris

365 0

Le 18 février 1992 au Centre médical urbain de Gounghin, naissait Bihetoué Patrick Malo, l’international footballeur burkinabè. 26 ans après, le natif du quartier Gounghin de Ouagadougou a eu une pensée spéciale pour cette maternité en faisant un don de matériels et d’équipements.

Depuis ce 18 février 2018, le défenseur des Étalons du Burkina Bihetoué Patrick Malo célèbre ses 26 ans. Il a voulu célébrer cet anniversaire dans la maternité qui l’a vu naître, à savoir celle de Gounghin à Ouagadougou. C’est pourquoi, il a offert du matériel et des équipements pour soulager quelque peu les malades, les femmes enceintes et le personnel de ce centre de santé.

Des kits pour les nouveaux nés

Absent, c’est son chargé de communication Mamadou Koné dit Yougos, sa sœur Nadège Malo et l’activiste Alain Richard Traoré dit Alino Faso qui ont remis ces équipements au personnel de la maternité de Gounghin. Le matériel est composé d’une table d’accouchement, de trois boites d’accouchements, un carton de gants, un tensiomètre électronique, huit matelas d’hôpitaux, un pèse-bébé.

En plus de cela, Patrick Malo a remis dix kits baignoires pour les bébés qui naîtront ce 18 février à la maternité de Gounghin ou tout simplement les premiers nés à partir de cette période.

« Patrick Malo veut à travers ce geste, soulager  les femmes qui n’ont pas toujours de grands moyens », a souligné Alino Faso,  le représentant de Patrick Malo qui insiste sur la qualité de la table d’accouchement d’une valeur de 300 000 F CFA. « Nous avons voulu avoir la meilleure de table d’accouchement qualité disponible sur le marché », a aussi insisté Alino Faso.

Un geste salué par le centre de santé

Avant de faire ce don, Patrick Malo et ses amis se sont renseignés sur les besoins du centre médical urbain de Gounghin. « C’est ce dont nous avions besoin. Le matériel vient combler un besoin. Auparavant, un ami à monsieur Malo est passé nous demander ce dont nous avions besoin à la maternité de Gounghin pour améliorer la qualité de nos prestations », a confié pour sa part le Docteur Sana/Tarpaga Pengwendé Jocelyne Elodie, médecin responsable du centre médical urbain de Gounghin.

« Effectivement, on avait un problème de table d’accouchement qui était défectueuse. On avait des matelas qui n’étaient pas de bonne qualité. On a des boites d’accouchements en quantité insuffisante. C’est nous qui les avons un peu guidés par rapport à ce dont nous avions besoin », a-t-elle ajouté.

La famille compte continuer sans ce sens pour le bonheur du personnel et des femmes qui viendront dans ce centre de santé.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Il y a 1 commentaire

  1. Merci à ce digne fils du FASO. que DIeu le tout puissant lui donne longue vie et l’accompagne dans toutes ses entreprises. Si chacun de nous pensait à un tel geste je pense que les différents services de santé n’ allaient pas souffrir du manque criarde de matériels dont les agents de santé ont tant besoin. De plus ce geste contribue à soulager l’Etat dans le processus de l’équipement des formations sanitaires.
    encore merci à toi pour ton patriotisme dont le BURKINA a tant besoin…..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre