FAFEL : Les femmes leaders distinguées

9 0

En marge de la deuxième édition du FAFEL (Forum africain des femmes leaders), la Nnuit de l’innovation a eu lieu le samedi 24 février 2018 à Ouagadougou. Une nuit qui a connu la distinction de femmes dans 8 domaines.

[dvgallery id= »159015″ vertical= »no »]

8 trophées ont été décernés pendant la Nuit de l’innovation en marge du FAFEL 2018.  Ils représentent la symbolique  du 8-Mars, la journée internationale de la femme.  

Des femmes engagées dans le social, comme Mariam Lamizana, dans la recherche de l’emploi comme Madina  Boly/Yameogo, dans l’entrepreneuriat comme Maimouna Velegda ou dans l’éducation comme Safi Ouattara de Nas Mode, ont été placées sous les projecteurs. Pour son leadership dans la gestion de la bourse de l’Etat burkinabè, le  prix FAFEL 2018 a été décerné au ministre de l’économie et des finances,  Rosine Coulibaly.

En plus de ces trophées FAFEL leader, des trophées d’hommage ont été décernés, dont un à Bintou Tabsoba,  marraine du FAFEL 2018.

Pour Clara Lawson, distinguée dans la catégorie FAFEL leader  mode,  «  c’est toujours agréable d’avoir une reconnaissance. C’est un prix qui m’encourage davantage et je dois m’améliorer et  faire mieux que ce que je l’ai fait jusqu’à présent ».

Travaillant beaucoup avec les pagnes tissés, Clara Lawson, tout en dédiant ce prix à toutes les femmes leaders et particulièrement celles du Burkina Faso, a salué  la bravoure des tisseuses qui, selon elle, travaillent  jour et nuit pour confectionner des pagnes qu’elle utilise dans la mode.

Soulagement

Comme la souffrance des 9 mois de grossesse, la douleur de l’accouchement et la joie qui illumine après le premier cri d’un bébé, Cyrille Bado, promoteur du FAFEL, dit se sentir comme cette mère soulagée qui tient son enfant. Pour lui, cette nuit est une manière de « célébrer ces femmes qui innovent au quotidien, qui apportent et qui créent des richesses, qui éduquent nos nations mais qui se distinguent au-delà des standards

A la question de savoir si Cyrille Bado organisera un jour le Forum des hommes leaders, il répond par la négative, en ajoutant que les hommes ont suffisamment de  fora qui les valorisent. « Moi je m’inscris vraiment par devoir de redevabilité à célébrer la femme et à honorer toutes les mères du monde », dit-il.

En plus de ces distinctions, cette nuit de l’innovation était ponctuée de défilé de mode et de prestation d’artistes et a connu la participation  du ministre du Commerce Harouna Kaboré et du conseiller spécial du Président du Faso, Adama Kanazoé.

Il faut noter que le FAFEL 2018, qui s’achève ce dimanche soir, s’est poursuivi  ce 25 février 2018  à travers le MAFELA, le marché africain des femmes leaders,  avec la participation des femmes venues de plus de 10 pays d’Afrique.

Saly OUATTARA

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.
.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre