Attaque du 2 mars : La réaction du Secrétaire général de l’ONU

1193 0

Le Secrétaire général de l’ONU réagit à l’attaque du 2 mars 2018 au Burkina.

Le Secrétaire général condamne fermement les attentats terroristes perpétrés à Ouagadougou contre le quartier général militaire et l’ambassade de France le 02 mars 2018.  

Au cours d’un appel téléphonique au Président Roch Marc Christian Kaboré, le Secrétaire général a exprimé sa solidarité avec le Gouvernement et le peuple du Burkina Faso, présenté ses plus sincères condoléances aux familles des victimes, et souhaité un prompt et complet rétablissement aux blessés. Le Secrétaire général encourage les autorités à ouvrir une enquête sur ces attentats et à en traduire les auteurs en justice.

Le Secrétaire général réitère l’engagement des Nations Unies à soutenir le Burkina Faso dans ses efforts pour lutter contre l’extrémisme violent et le terrorisme, mener sa réforme du secteur de la sécurité, promouvoir la réconciliation nationale et créer les conditions d’une paix et d’un développement durables.

Le Secrétaire général renouvelle son appel pour un effort urgent et concerté de la communauté internationale en soutien aux pays de la région pour régler, de manière holistique, les défis liés à la paix et à la sécurité, ainsi que les défis de développement et humanitaires qui affectent le Sahel, y compris à travers la stratégie intégrée des Nations Unies pour le Sahel et la pleine opérationnalisation de la force conjointe du G5 Sahel.

Stéphane Dujarric, porte-parole du Secrétaire général de l’ONU

B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Related Post

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *