Aristide Bancé : “Je recherche une prostituée”

1330 36

L’international burkinabè Aristide Bancé fait de régulières publications sur son profil Facebook. Il en a fait une ce 10 mars 2018 sur une prostituée qui lui a été d’un soutien à une certaine époque de sa vie et qu’il recherche aujourd’hui.

2002. La guerre “gnanganmi” la Côte d’Ivoire sans épargner le championnat en cours. En ce temps milieu de terrain au RFC de Daoukro, force de la situation belligérante du pays, je me jette à l’aventure au Burkina Faso. Ma mère m’avait remis 20.000 frs, une fortune à l’époque, pour me défendre avec pendant mon installation dans une famille qui m’avait accueilli dans sa grande cour située au quartier Zangouétin.

Croyant que tous les gens de la cour avait un esprit de solidarité, je dépensai mon argent avec mon entourage immédiat, leur achetant à manger au même titre que moi. Mais dès que je n’avais plus rien, ils disparurent tous, me laissant dans la faim et dans la galère. Certains, me faisant croire qu’ils allaient en ballade, allaient en réalité se cacher pour manger. Rassasiés, ils revenaient me trouver dans la cour en feignant d’avoir faim comme moi. Pourtant, ils étaient bourrés d’argent.

Au Burkina, tu peux être ami à quelqu’un et avoir faim pendant qu’il est assis sur 100.000 frs en te faisant croire qu’il n’a même pas 5 frs sur lui. Si tu as 500 frs sur toi, il serait capable même de les diviser avec toi alors qu’il a cent fois plus dans la poche. C’était ma première fois de découvrir autant d’égoïsme et de mesquinerie puisqu’à Williamsville, les amitiés étaient carrément différentes.
Traînant la bosse de ma galère sur l’avenue Kwamé N’krumah en fredonnant des chansons zouglou, j’y fis la connaissance d’une prostituée.

D’origine Sénégalaise, elle aimait m’écouter chanter. Cette fille-là me remettait régulièrement des sommes d’argent : 1000 frs et quelques fois 500 frs. Nous bavardions en toute amitié. Puis quand les grosses voitures se pointaient, elle partait avec elles, ses clients étant venus la chercher. Je m’en retournais, enthousiaste, puisque les petits billets de banque qu’elle me laissait étaient une fortune qui me donnait droit à un bon “bengua” libérateur.

Voyez-vous ? Je n’avais pas besoin de grand chose. Juste de ces petits soutiens, de ces petits gestes aimables. Mais là où des proches m’ont rejeté, une prostituée m’a aidé, m’a secouru.

On peut porter une belle veste, une longue aube blanche, être le plus joliment et décemment vêtu, mais tant qu’on est méchant et mauvais, jamais on ne sera mieux qu’une prostituée dénudée dont le cœur est rempli d’amour, de compassion et de bonté.

Le Christ dit dans Mathieu 21 verset 31 : 《 Amen, je vous le déclare : les publicains et les prostituées vous précèdent dans le royaume de Dieu.》

Cette parabole ne nous montre-t-elle pas clairement que ce que Dieu regarde, c’est le cœur et non les apparences ?

Depuis que je suis devenu international, revenu à Kwamé Nkrumah, j’ai cherché cette prostituée, en vain. Pas l’ombre d’elle jusqu’à présent. La douleur de l’avoir perdue de vue est si insupportable !

“Si jamais tu lis ce message, tu te reconnaitras. Où que tu sois, n’hésite pas à rentrer en contact avec moi. Sache que c’est à moi, Aristide Bancé, que hier, tu donnais les 500 ou 1000 Francs pour me sauver de la faim. Aujourd’hui, c’est à mon tour de te tendre la main”.

Aristide Bancé



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Il y a 36 commentaires

  1. Non, j’y crois pas un seul instant à ce que je viens de lire là, comment as tu pu dire une telle chose de la grande famille Bancé à zangouétin et surtout du vieux Bancé Issiaka, paix à son âme qui nous a tous accueillit sans distinction avec ses propres enfants, et quand je dis tous accueillit, ça veut dire que n’importe qui pouvait venir dans sa cour, manger, boire et dormir au même titre que ses enfants à condition de respecter les règles établies, c’est à dire respect mutuel des autres, participation à la vie en communauté. Franchement, sans te mentir, là tu as dérapé grave, essaies de rectifier le tir car c’est la mémoire du vieux Bancé Issiaka tu salis par tes propos.

  2. Ce témoignage me réconforte dans mes prises de position. Je suis catholique, mais depuis près de 4 ans, be ne vais plus régulièrement à l’église. Ma prière, je l’exerce dans mes petites actions à l’endroit de ceux suivant besoin de moi. Pour moi en effet, rien ne sert de prophétiser, de dormir à l’église, au temple ou la mosquée si à côté de toi une créature de Dieu meurt de faim et tu n’es pas capable de lui venir en aide.
    Merci beaucoup pour cette leçon de vie Mister Bande !!!

  3. Tu es une personne de bon coeur, je sais, par grâce du tout puissant tu la retrouvera et Dieu te bénira d’avantage dans ta carrière de footballeur. Car celui qui sème une bonne graine finira par récolter tôt ou tard.

  4. Quel grande cœur Aristide. Peu de gens quand ils ont réussi se retournent pour regarder par dessus leur épaule. Pire ils veulent gommer ce passé là. Dieu fasse que tu retrouves ta bienfaitrice et qu’il te fasse prospérer d’avantage

  5. Ouédraogo Ouibila |

    Je suis très fier de votre reconnaissance envers cette prostitué,qui vous soutenait .vous êtes gentil de votre part.que dieux te conduit sur le chemin de cette demoiselle.ensemble que dieux vous accorde une longévité.

  6. Ouédraogo Ouibila |

    du courage. tu as une bonne pensée.continue ainsi et tu Véra la gloire de Dieu.s’elle est toujours en vie tu vas la retrouvé. Avant tout pris pour elle

  7. 😢😢😢😢😢😢jais pas pue m’empêcher de coulé les l’arme en lisent ce message vraiment cs a elle tu doi ta réussites aujourd’hui et je suis sûr ke u va la retrouvé un jour dieu es grand et tu a un bon coeur

  8. Gabriel compaore |

    Je fonde en larme devant cet témoignage poignant et noble,Dieu en cet temps béni de carême, par l’intercession des gens qui ont la foi feront monter ton cri de coeur et te rétribuera le centuple de ton témoignage… Aussi,suis Burkinabé, et ce sont pas tous qui se comporte ainsi…des ivoiriens qui me reconnaîtront ,vous reviendront…. Les brebis galeux ils y en a partout, et de TTes les ethnies. .. Ils y’a des gens par ici qui sèment aussi la compassion, la pitié ,bref la croyance…pour mon cas ,où j’ai envoyé l’ascenseur a mes freres ivoiriens,plus de nouvelle de certains, mais pas grave,cela n’était pas avec intérêt particulier, mais d’1 coeur sincère .

  9. Très bien Aristide .déjà le faîte d,être ouvert c,est déjà bien pour moi emprunts l,acte de cette dernière en faisant ce que tu peu faire dans la mesure du possible .on n,appel ce la la continuité positive du courage a toi

  10. C’est un homme au grand coeur. Certains burkinabé sortent de l’ordinaire comme mes parents à plaisanterie du Nord. Ils sont sincères dans leur relations. Saches que Dieu te fera trouver ta camarade sénégalaise. Tes écrits renforcent notre foi en Dieu. Alléluia !

  11. Pasteur Congo Aly |

    Ce message invite chacun à entrer en soi même. Qui est tu ? Les voisins, amis et frères profiteurs, hypocrites au coeur fermé ou cette prostituée généreuse malgré son métier condamnable. Cette histoire me rappelle celle de Rahab la prostituée dans les saintes écritures a reconnu les envoyés de Dieu à Jéricho et les a cachés contre une mort et en retour Dieu l’a protégé avec sa famille contre la mort aussi et la générosité divine et supérieure a fait d’elle membre de la lignée de Jésus-Christ le sauveur et seigneur des hommes. Rien n’est impossible à Dieu . Josué 2:1-8, 6:17-25, Matthieu 1:5, hébreux 11:31 et Jacques 2:25, Banse, tu peux ne pas retrouver cette même prostituée pour la reconnaissance mais tu peux trouver Dieu qui a permis cela et lui être reconnaissant en faisant de même pour les plus démunis

  12. Yacouba ouedraogo |

    Ce ne pas aujourd’hui que j’ai reconnais que tu as bon coeur. J l’ai constaté en 2012 pendant un bref passage à niangoloko frontière côte’- Burkina. Vous avez la bénédiction de vos parents. Longue vie et encore plus de bonheur.

  13. Juste un rappelle cela m’ai t’arrive en 2007 mais je m’en remet à Dieu qui est ma solutions de me retrouvé
    Bien dit Bansé qu’Allah nous accompagne
    Amen?

  14. Sankara marou Gilbert |

    Mon cher frère Aristide Bancé,la miséricorde de Dieu s’est manifestée en toi par des voies loin de l’acceptation humaine.mais c’etait voulu par Dieu d’oeuvrer de la sorte

  15. Tu as un bon cœur et tu es reconnaissant avec ceux qui t’ont fait du bien. Ne dit on pas que le bienfait n’est jamais perdu ? Que Dieu remette cette femme sur ton chemin

  16. Sais dommage mais sais la vérité, au Burkina les gens ne partage pas, il n’y a pas d’ami qui va être avec toi pas amour. Tu n’a rien tu pas d’ami, j’ai vaincu le même cas que banse. Je soutenait des personnes croyan avoir des amis, quand ma situation à changer ils mon toute lâché.

  17. Aristide, la sincérité de ton témoignage est déjà largement suffisant et sois sûre que Dieu pourvoira a ta place.

  18. Sincèrement, c’est la deuxième publication de cet homme que je lis, et je dois le dire: j’en suis profondément bouleversé.
    Bouleversé par tant de foi, tant d’humanisme, tant de gratitude, tant et tant de………
    Dire que c’est un Ange à l’apparence humaine ne serait pas de trop.

    Oh mon Dieu, bénis cet homme au delà de ses espérances, et accorde-lui une longue et paisible existence.

  19. Gladiateur au gros coeur. Émouvant. Bonne chance pour retrouver ton ” soutien d’hier”, elle était au trottoir sans doute malgré elle.

  20. je suis très fier de toi, BANCE tu es vraiment humble, gentil, reconnaissant surtout. Que Dieu te comble de sa grâce. Prie toujours, je suis sûr que Dieu entendra ta prière pour que tu pusse la retrouver. Je te souhaite une meilleure carrière. Merci bien

  21. je suis très fier de toi, BANCE tu es vraiment humble, gentil, reconnaissant surtout. Que Dieu te comble de sa grâce. Prie toujours, je suis sûr que Dieu entendra ta prière pour que tu pusse la retrouver. Je te souhaite une meilleure carrière. Merci bien

  22. Les gens pensent ques les prostituees iront en enfer, alors que tout le monde sais que ya des soisdisant saints de religions qui seront les premiers dedans!

  23. Un grand homme tu es. Humilié, générosité, honnêteté. Puisse les jeunes s’inspirer de ton exemple. Tu ne connaîtra jamais la déchéance sur terre Inch Allah !

  24. Un bien fait n’est jamais mal récompensé c’est Dieu qui a voulu votre et il le fera pr toi mon frr aie confiance et prie.Q les anges d Dieu la protègent..

  25. Slt Bance, oui pries pour elle car cest deja reconnaissant! Tu est tellement humble. Je me rappelle quant javais 11 ans je revenais du marche avec ma mere a qui il ne restait que 25f. Elle me donna les 25 f pour acheter un sandwich. Le gerant du kiosque me retorqua quil ya plus de sandwich a 25 frs. Un homme assis au kiosque moffrit une miche de sandwich. Jai 42 ans et je sais que je ne retrouvera jamais mais je pourrai jamais oublier ce geste. Alors je prie pour lui,

  26. etienne Kyendrebeogo |

    Les publicains et les prostituées sont des gens bons et honnêtes…. Vivement que tu retrouves celle ki ta aimé. Même si n la retrouves. Prie pr elle

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *