Le Système d’information énergétique de l’UEMOA prend corps au Burkina

226 0

Démarré en 2015, le projet de mise en place d’un Système d’information énergétique (SIE), dans les huit Etats membres de l’Union Economique et Monétaire Ouest-Africaine (UEMOA), tend vers sa concrétisation. A Ouagadougou, un séminaire national de lancement se tient à cet effet ce vendredi 16 mars 2018, à l’initiative du ministère burkinabè en charge de l’énergie.

Le Système d’information énergétique (SIE) est une plateforme web de gestion des données énergétiques. Il permet notamment de suivre en continu les consommations, les usages et les coûts associés. Il est compétent à calculer les indicateurs de performance et de produire le bilan énergétique national pour une bonne maîtrise des dépenses énergétiques.

Le SIE, selon Yvon Polycarpe Dossa, le Chargé de l’Energie à la Commission de l’UEMOA, vise à renforcer les capacités des ministères en charge de l’énergie des Etats membres de l’espace UEMOA, de mettre à leur disposition des outils de planification énergétique, de doter les Etats d’un système d’information énergétique fonctionnel et pérenne.

Il vise également à valoriser et renforcer l’expertise existante au sein de la commission de l’UEMOA, notamment dans les institutions de formation dans le secteur de l’énergie. Ce qui dotera la commission d’outils lui permettant de suivre en temps réel, l’évolution des statistiques énergétiques dans ses huit Etats membres.

La Commission de l’UEMOA, l’Organisation internationale de la francophonie (OIF) et l’Institut francophone de développement durable (IFDD), qui portent le projet du SIE-UEMOA, souhaitent ainsi redynamiser les SIE nationaux et doter les Etats de politiques énergétiques mieux élaborées. Des équipes pays ont été constituées.

C’est dans ce cadre que la Direction générale des énergies conventionnelles, structure placée sous la tutelle du ministère burkinabè en charge de l’énergie, a initié un séminaire de lancement ce 16 mars 2018 à Ouagadougou. Pour Romaric Segla, Assistant de programme Energie à l’IFDD/OIF, le SIE est une nécessité, une boussole. « Que tous œuvrent pour sa pérennité », a-t-il souhaité.

A en croire le Chef du projet SIE UEMOA/AKASI Group, José Dognito, le Système d’information énergétique constitue un outil d’aide à la décision, un outil privilégié tant sur le plan national qu’international. Il faut noter que le séminaire national a été organisé déjà dans cinq autres Etats. La concrétisation de la mise en place du système, rassure José Dognito, se fait progressivement dans les différents Etats.

Noufou KINDO

Burkina 24

Noufou KINDO

@noufou_kindo s'intéresse aux questions liées au développement inclusif et durable. Il parle Population et Développement.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre