Santé au Burkina : L’appui de l’UNFPA Burkina

190 0

Un lot de matériel médico-technique, d’une valeur d’un milliard trois cent soixante-seize millions quatre cent cinquante-deux mille neuf-cent onze franc CFA (1 376 452 911 F CFA), a été remis par le Fonds des Nations Unies pour la population (UNFPA) Burkina, au ministère de la Santé, ce vendredi 16 mars 2018 à Ouagadougou.

Le Burkina Faso s’est donné plusieurs défis en matière de la santé de la mère et de l’enfant. La gratuité des soins pour une meilleure amélioration de la santé maternelle et infantile reste une priorité du gouvernement burkinabè. Les efforts pour couvrir la totalité des besoins de la mère et de l’enfant demeurent non satisfaits. C’est fort de ce constat que le Fonds des nations unies pour la population a jugé bon d’appuyer le Burkina Faso dans ses efforts en offrant trois types de lots.

Un premier lot s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du Plan d’Accélération de la Planification Familiale, constitué de produits contraceptifs d’un montant de 1 162 512 506 F CFA. Un deuxième lot renforce les mesures de gratuité de santé maternelle et infantile, d’une somme de 139 445 707 F CFA. Le troisième lot composé de mannequins vise le renforcement des compétences clés de ces femmes et hommes de la pratique de la fonction de sage-femme, d’un montant de 55 080 040 F CFA

« Ce matériel médico-technique destiné aux structures sanitaires publiques et aux écoles de formation des agents de santé permettra d’améliorer sensiblement les capacités des services sanitaires à intervenir rapidement pour la prise en charge des urgences obstétricales et néonatales d’une part, et aux écoles de formations de mettre à la disposition du système de santé des agents de santé compétents, d’autre part », foi du ministre de la santé Dr Nicolas Méda.

Tout en remerciant le geste de l’UNFPA, le ministre de la santé a invité les bénéficiaires à prendre soin de ce matériel afin qu’il serve à sauver plus de vies et le plus longtemps possible. Il a également lancé à tous les partenaires qui en ont la possibilité de faire une contribution similaire aux efforts du gouvernement.

La Directrice de la santé de la famille Dr Ramatou Sawadogo a laissé entendre que ce lot de matériel sera réparti à l’ensemble des formations sanitaires dans toutes les régions du pays et que la répartition sera faite en sorte que toutes les formations sanitaires qui en ont besoin soient couvertes.

La représentante de l’UNFPA Dr Edwige Adekambi Domingo, dont la mission aux “Pays des Hommes intègres” prend fin dans quelque jours, a affirmé que cet appui ne s’arrêtera pas en si bon chemin. « (…) Nous sommes en train de mobiliser d’autres ressources pour augmenter le portefeuille d’appui que nous apportons pour le Burkina Faso. Le Burkina Faso est un pays prioritaire pour l’UNFPA et demeurera un pays prioritaire pour l’UNFPA, (…) », a-t-elle souligné

Une remise officielle de deux ambulances a également marqué cette cérémonie.

Irmine KINDA

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre