MENA : Les bourses scolaires font leur grand retour

1506 2

Le ministère de l’éducation nationale et de l’alphabétisation (MENA) a procédé ce 20 mars 2018 à la remise de bourses à 8272 élèves dont 4400 filles du post primaire et du secondaire.

Les bénéficiaires de la bourse du MENA toucheront entre 12.000 et 14.000  F CFA et ce, chaque mois durant l’année scolaire 2017-2018. Le montant  de ces bourses s’élève à 1 milliard de F CFA.

Selon le ministre de l’éducation nationale et de l’alphabétisation Stanislas Ouaro, ces bourses sont destinées à rendre le système éducatif plus cohérent, plus fonctionnel et plus adapté aux besoins socioéconomique et culturel du Burkina Faso. Pour lui, ces bourses « motiveront davantage les apprenants et susciteront tous ceux qui ne sont pas boursiers à étudier davantage ».

En outre, pour ceux qui sont dans les formations techniques et professionnelles, il y a un trousseau et un accompagnement en dehors de la bourse.

Aussi, Stanislas Ouaro ajoute que ces bourses scolaires qui avaient été supprimées depuis 20 ans font leur retour au « regard du contexte national marqué par des attentes fortes des populations, des remous sociaux et revendications tous azimuts adressées au gouvernement ».

 Les critères d’attribution des bourses  mettent l’accent sur l’excellence. Ainsi, les bénéficiaires ont été  choisis sur la base de leurs moyennes récoltées au niveau des directions régionales et provinciales.

Toutefois, le critère de l’excellence n’est pas le seul car « les syndicats de l’éducation ont voulu que le critère d’excellence ne soit pas à le seul dominant mais qu’il soit couplé au critère de condition sociale des bénéficiaires », explique le ministre Ouaro.

La représentante des bénéficiaires des bourses, Laurène Compaoré a tenu à «dire un grand merci aux autorités de notre pays  qui ont pensé à nous les élèves afin de nous accompagner dans nos études. Nous allons tout faire pour ne pas vous décevoir » et de demander au ministre de « transmettre au président du Faso et à son gouvernement nos sincères remerciements pour le retour des bourses scolaires au Burkina Faso ».

Priscille Jinette BANSE (Stagiaire)

Burkina 24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Il y a 2 commentaires

  1. Bonne initiative mais que ça devienne pas du mouta mouta en faveur de vos enfants comme les autres bourses.

  2. Bonne initiative…Si c’était possible qu’avec 12 de moyenne au baccalauréat et réunissant toutes les conditions l’on puisse avoir la bourse nationale se serait aussi motivant.Ce n’est vraiment pas facile pour nous autres

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *