Youma Fall : « La langue française se porte bien »

138 0

«La langue française se porte très bien », a affirmé la directrice de la langue française, culture et diversités à l’OIF, Youma Fall, interviewée à Abidjan le 17 mars 2018 où elle a participé à la 10e édition du MASA (Marché des arts du spectacle d’Abidjan). La 48e internationale journée de la francophonie est, elle  célébrée ce mardi 20 mars 2018 sous le thème « La langue française, notre trait d’union pour agir ».

« On était jusqu’à récemment 274 millions de locuteurs », dit-elle.  Un rapport selon ses dires est en cours et devrait réactualiser ces chiffres.

« Ce que je peux vous dire  c’est que la langue française se porte très bien. Je ne vais pas vous donner les chiffres parce qu’on est en train de travailler là-dessus », dit-elle.

Ce rapport qui verra le jour en septembre 2018 comportera 4 parties.  La première partie va interroger les enjeux de la langue française.

« Cette partie va être consacrée à des témoignages de scientifiques, d’universitaires, de chercheurs, d’hommes politiques, d’écrivains, de journalistes sur  les enjeux de la langue française. Pourquoi est-il important de parler le français, qu’est-ce que parler français peut apporter  à la population de l’espace francophone en termes de création d’espaces économiques,  d’espace de dialogue, de création d’espace de paix et de démocratie ?», a-t-elle expliqué..

La deuxième sera consacrée au français dans l’éducation, puis la troisième, le français dans l’économie et les affaires, et enfin  le français dans les médias pour la quatrième partie.

« La langue française a juste un problème », confie-t-elle, «c’est la sensibilisation ». La Francophonie pour inciter la population à parler le français, pour renforcer l’usage et donc le rayonnement de la langue française, a créé un dispositif d’enseignement massif et de qualité en français.

Ce sont  l’institut de la francophonie pour l’enseignement et la formation à Dakar et la direction de la langue française.

Youma Fall, directrice de langue française, culture et diversités à l’OIF

« Il faut que nous tous travaillons pour montrer au monde entier que la langue française est une langue de créativité, c’est une langue d’économie, c’est une langue de développement tout simplement.  On n’a pas besoin de parler l’anglais pour faire de l’économie, on n’a pas besoin de chanter en anglais pour faire du rap … La langue française se porte bien. Elle n’est pas ringarde, elle est très moderne», est-elle convaincue.

« On va nous dire que ce n’est pas la langue des Africains, d’accord, mais c’est la langue de l’Afrique. La langue française n’est pas plus la langue de la France que la langue de l’Afrique, parce que c’est la langue du travail, dans pas mal de territoires. C’est la langue de l’enseignement ».

A noter qu’à la date du 20 mars est célébrée la journée internationale de la francophonie  en référence à la création  de l’Agence de Coopération Culturelle et Technique le 20 mars 1970 au Niger devenue Organisation Internationale de la Francophonie (OIF). La francophonie,  en rappel, regroupe  84 Etats et gouvernements à travers le monde.

Revelyn SOME

Burkina24

Article du même genre

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *