Burkina : L’UPC pour la démission du ministre de la défense

741 0

Le 2 mars 2018, une attaque a visé l’état-major général des armées en plein cœur de Ouagadougou. L’Union pour le progrès et le changement (UPC) y voit la révélation des failles du système de défense du Burkina et opine sur l’idée d’un limogeage du ministre de la défense,  Jean-Claude Bouda.

C’est au cours d’une réunion du bureau politique national (BPN) de l’UPC tenue le 24 mars 2018 que les membres du parti du lion ont abordé, entre autres, la situation sécuritaire du Burkina.

Selon un compte rendu parvenu à Burkina24, les participants à la rencontre ont condamné l’attaque qui a visé l’état-major général des armées et l’ambassade de France à Ouagadougou, faisant 8 morts parmi les Forces de défense et de sécurité. Pour eux, elle “est sans doute une démonstration des failles du système sécuritaire national“.

Et les membres du BPN du parti dirigé par Zéphirin Diabré ont des propositions. «De nombreuses voix ont estimé qu’il est temps de restructurer l’armée en limogeant d’emblée le ministre de la défense qui jusque-là n’arrive pas à réaliser sa promesse de « terroriser les terroristes », peut-on lire dans le compte rendu de la rencontre. 

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *