Burkina : La première cotation de l’emprunt obligataire « TPBF 6,50% 2017-2024 » lancée

1263 0

L’Etat burkinabè avait procédé à une opération d’emprunt obligataire dénommée «Trésor public du Burkina Faso 6,50% 2017-2024». L’opération s’était déroulée du 13 au 27 décembre 2017 et avait permis de mobiliser plus de 61 milliards de FCFA. Ce jeudi 29 mars 2018, le Trésor public burkinabè a procédé à la cotation de l’emprunt obligataire.

L’emprunt obligataire vise à mobiliser des ressources complémentaires pour le financement du budget de l’Etat. C’est une opération destinée au financement de l’économie. Bruno Bamouni, représentant la ministre en charge de l’économie, a fait comprendre que les besoins de financement de l’Etat sont énormes.

« Les moyens traditionnels pour mobiliser les ressources ont montré leur limite. Il faut donc prospecter des financements innovants », a-t-il ajouté. Dr Edoh Kossi Amenounve, directeur général de la Bourse régionale des valeurs mobilières (BRVM) a expliqué que le marché financier régional est le lieu pour lever des ressources pour le financement des Etats et du secteur privé.

La remise des plaques commémoratives

« Nous devons compter sur la levée des ressources locales pour financer notre développement », précise-t-il. A noter que l’Etat burkinabè avait procédé à une opération d’emprunt obligataire dénommée « Trésor Public du Burkina Faso 6,50% 2017-2024 » d‘une maturité de sept ans, dont un différé de deux ans et un taux d’intérêt de 6,5% net l’an, qui s’était déroulée du 13 au 27 décembre 2017. Cette opération avait permis de mobiliser plus de 61 milliards de FCFA. Le nombre total des obligations était de 7 500 000 unités avec une valeur nominale unitaire de 10 000 F CFA.

A la suite de cette émission, l’Etat Burkinabè a procédé à la cotation de l’emprunt obligataire  ce jeudi 29 mars 2018 à Ouagadougou. Il s’agit  de l’admission des titres émis par l’Etat burkinabè sur le marché de la BRVM afin de permettre aux investisseurs de pouvoir échanger ces obligations.

La cérémonie de lancement de la première cotation de l’emprunt obligatoire « TPBF 6,50% 2017-2024 »

Dr Edoh Kossi Amenounve a fait savoir que c’est également une opportunité pour ceux qui n’ont pas pu acheter les titres en décembre dernier, de pouvoir le faire désormais à la BRVM tous les jours lors des séances de cotation.

La cérémonie de lancement de la première cotation de l’emprunt obligatoire « TPBF 6,50% 2017-2024 » a été marquée par la sonnerie de la cloche pour exhiber l’effectivité de la cotation et la remise des plaques commémoratives.  

En rappel, le Burkina Faso est le troisième pays le plus actif sur le marché obligataire après la Côte d’Ivoire et le Sénégal. Cette présente cotation des obligations constitue le 5e du genre à la suite de ceux de 2003, 2011, 2013 et 2017.

Jules César KABORE

Burkina 24



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *