« Quand on vient à Miss universités, ce n’est pas pour être dauphine»

407 0

Miss universités 2018 aura lieu le 7 avril 2018 à la salle des fêtes de Ouaga 2000. Le comité d’organisation était face à la presse ce jeudi 5 avril 2018 pour parler de la cérémonie qui départagera « la plus belle et intelligente fille » parmi les 20 candidates provenant de Bobo-Dioulasso, Koudougou, Ouahigouya et Ouagadougou.

Harmonie entre le poids et la taille, le sourire, la beauté du visage et l’allure de la candidate, c’est sur ces bases que les 20 candidates au concours 2018 de Miss universités 2018 seront départagées par le jury paritaire composé de 8 personnes dont 4 femmes et 4 hommes à l’issue du premier passage. Un passage noté sur 40 points soit 20 pour la tenue de jeune fille et 20 pour la tenue traditionnelle. 

«Une miss c’est le sourire, l’allure c’est ce que dégage la fille lorsqu’elle est sur la scène », explique Honoré Bambara, président du comité d’organisation tout en ajoutant que les membres du jury  au nombre de quatre du premier tour sont différents de ceux qui noteront le second passage..

10 candidates parmi les 20 seront retenues à l’issue du premier tour. Elles seront notées  par le deuxième jury de quatre membres aussi sur une note de 40 points dont 20 pour le défilé simple en tenue de sortie et 20 pour le speech où elles seront en tenue de soirée. Un speech qui portera sur le thème : « Jeunesse et émigration ».

A l’issue de la délibération du deuxième tour, trois candidates ayant obtenu la meilleure note sur 100 seront proclamées Miss, première dauphine et deuxième dauphine.

L’excellence

Les Miss auront comme lots,  750.000 F CFA pour la première dauphine, 500.000 F CFA pour la deuxième,  et la Miss, la somme de trois millions de F CFA et d’autres lots offerts par les partenaires.

L’écart entre les différents prix des miss s’explique selon le président du comité d’organisation  par l’excellence. « Quand on vient à Miss Universités, ce n’est pas pour être dauphine. On vient pour être Miss car le  Burkina, c’est toujours l’excellence  », justifie-t-il.

Comme chaque année, il y aura aussi la Miss du public qui sera élue à travers les différents votes du public.

Cette année, c’est  la salle des fêtes de Ouaga 2000 qui accueillera l’événement compte tenu  de l’occupation de la salle des banquets de Ouaga 2000. Une situation jugée regrettable pour Honoré Bambara qui affirme n’avoir jamais autant investi dans ce concours que cette année.  Il déplore également le fait que le lieu où se tiendra cette édition est de moindre capacité d’accueil que la salle des Banquets de Ouaga, réquisitionnée pour le procès sur le putsch de septembre 2015.

Il faut noter que cet événement sera ponctué de défilé de mode avec Julio Design et de plateau artistique  avec les deux femmes nominées du Kundé d’or  Abibou Sawadogo et Awa Boussim. Malika la slameuse et la Camerounaise Reuniss sont aussi annoncées.

Saly OUATTARA

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre