2e Grand prix cycliste Aujourd’hui au Faso : Abdoul Aziz Nikièma porté en triomphe

472 0

Le cycliste burkinabè Abdoul Aziz Nikièma a remporté la deuxième édition du Grand Prix Cycliste du journal Aujourd’hui au Faso ce dimanche 08 avril 2018 sur l’avenue Charles de Gaulle de Ouagadougou. Lors de cette course disputée au sprint, le vainqueur a devancé Seydou Bamogo de l’équipe TAN ALIZ et Noufou Minougou du RCK.

Abdoul Aziz Nikièma, après cette compétition, se rend dès ce lundi à Lomé pour le Tour du Togo

Abdoul Aziz Nikièma est vraiment en forme. Le sociétaire de l’Union Sportive des Forces Armées (USFA) s’est imposé pour la troisième de suite sur une course sur l’avenue Charles de Gaulle de Ouagadougou. Ce dimanche 8 avril 2018, 63 coureurs  venus de 14 clubs disputaient le titre à Abdoul Aziz Nikièma. Mais ce dernier n’entendait pas laisser lui ravir la succession de Salif Bikienga, vainqueur de la première édition de ce grand prix.

C’est pourquoi, pendant cette course tactique, il a d’abord mis ses coéquipiers en avant pour jouer les premiers rôles lors des derniers sprints. C’est justement dans les derniers mètres du sprint que Abdoul Aziz Nikièma, au milieu des meilleurs sprinteurs du moment du Burkina s’élance pour s’imposer avec un temps de 1h38mn11s pour les 110 km du parcours en circuit fermé. La vitesse moyenne de cette course disputée sous la canicule est de 39,73 km/h.

Abdoul Aziz Nikièma réalise le triplé après avoir remporté le grand prix organisé pour l’anniversaire de l’animateur El Hadj Omar Tiemtoré dit 14, un grand prix dédié à une banque de la place et cette compétition organisée par le journal Aujourd’hui au Faso.

« Ce n’est pas facile de gagner trois fois successivement. Peut-être que c’est la première fois qu’on le fait. Le plus important n’était pas de gagner trois fois successivement mais de gagner tout simplement », explique le vainqueur de ce grand prix. 

Le responsable du Journal Aujourd’hui au Faso, promoteur de la compétition veut promouvoir le vivre-ensemble

« Il y a deux de mes coéquipiers qui n’étaient pas. Il y a un qui est en Afrique du Sud et un autre qui se trouve en Egypte. J’avais peut-être deux ou trois coéquipiers qui étaient vraiment forts. J’ai d’abord compté sur eux au début pour à la fin m’imposer. C’est ce qu’on a fait », confie Nikièma qui salue au passage un bienfaiteur qui lui a offert le vélo avec lequel il s’est imposé.

Une course pour promouvoir le vivre-ensemble

Le promoteur de la course Dieudonné Zoungrana du journal Aujourd’hui au Faso explique le choix de cette compétition pour célébrer l’anniversaire de son journal parce qu’il s’agit de la deuxième discipline sportive au Burkina. « Un média a un rôle social. C’est notre participation à la vie associative et sportive en ces temps troubles où le vivre ensemble n’a plus sa place à cause des attentats », souligne Zoungrana.  En plus de cela, il veut aussi encourager le cyclisme qui est l’une des disciplines qui fait briller le Burkina à l’extérieur.

La présidence du Faso à travers son directeur de cabinet et le président de l’Assemblée Nationale représenté par un député ont assisté à cette course aux côtés du chef de file de l’opposition politique Zéphirin Diabré.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre