Patronat burkinabè : Des acteurs économiques étalent leurs critères

228 0

Le réseau des acteurs économiques pour le développement du commerce au Burkina a donné ses critères pour rendre éligible son patronat. Il l’a fait savoir ce 18 avril 2018 à travers ses porte-paroles, El Aj lassane Ouédraogo, président de l’association Sougr-nooma, Souleymane Ouédraogo président de l’association Burkindliim et El Aj Moumouni Kaboré, président du Réseau des acteurs économiques pour le développement du commerce.

Le renouvellement de l’instance dirigeante du patronat est en gestation. Qui sera le leader du secteur privé ? Deux hommes sont en tête de liste pour le poste : Apollinaire Compaoré et Élie Justin Ouédraogo. 

Mais les membres du réseau ont donné leurs critères. «  Le premier responsable doit être une personne ayant une entreprise fonctionnelle», a souligné  El Aj Moumouni Kaboré, président du réseau des acteurs économiques pour le développement du commerceEn clair, les membres du réseau réclament une personne du privé ayant une entreprise et étant économiquement forte. Pour eux, une personne du domaine privé serait à même de pouvoir mener le bateau à bon port.

Des élections vont bientôt se tenir. Pour cela ils ont souhaité la prise en compte des structures syndicales et associatives pour qu’elles puissent prendre part au vote du patronat. Selon eux, pour le renouvellement du patronat, il sera judicieux que des sacrifices énormes soient faits pour une cohésion sociale du secteur privé.

Ils appellent le Président du Faso, le Président de la Chambre de Commerce et les élus consulaires pour une implication réelle dans cette élection.

Irmine KINDA

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre