Burkina : Vaincre le paludisme d’ici 2030

1438 0

Le 25 avril de chaque année est célébrée la Journée mondiale de lutte contre le paludisme. Le Burkina Faso, à l’instar des autres pays du monde, la commémore et à cet effet, le Président du Faso Roch Kaboré a adressé un message à l’endroit des Burkinabè, le mercredi 25 avril 2018.

« Ce sont les enfants de moins de cinq ans qui payent le plus lourd tribut », a indiqué Roch Kaboré en guise de statistiques et de conséquences du paludisme. Mais, poursuit-il, « grâce aux efforts du gouvernement, c’est une maladie qui a reculé de près de 50% ».

Le président du Faso reste convaincu qu’il faut continuer à se battre contre le paludisme et dans ce sens, dit-il, le gouvernement a fait des efforts importants d’une part grâce à la gratuité des soins pour les enfants de moins de cinq ans et aussi grâce aux subventions dans le domaine de la lutte contre cette maladie.

Le principal objectif visé par le Burkina est d’éradiquer la maladie d’ici 2030. « Si nous conjuguons nos efforts aussi bien dans la prévention que dans le curatif, nous pourrons, d’ici 2030, vaincre le paludisme. Ensemble, nous pouvons vaincre le paludisme », a indiqué Roch Kaboré.

Le 29 septembre 2017, le ministre de la santé, Nicolas Méda donnait ces chiffres sur le paludisme : 43,38% des motifs de consultation, 44, 63% des motifs d’hospitalisation et 21,84% des causes de décès.

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *