Bolloré finalement inculpé pour “soupçons de corruption”

1665 0

Après 24 heures de garde à vue, le puissant homme d’affaires français, Vincent Bolloré a été inculpé pour « corruption d’agents publics étrangers » au Togo et en Guinée.

En 2011, le groupe Bolloré avait ravi la gestion du port de Conakry, à une filiale de Necotrans qui avait en charge la gestion du terminal à conteneurs depuis 2008. Necotrans avait alors dénoncé une irrégularité et déploré l’intervention du gouvernement guinéen dans cette opération.

Bolloré avait été condamné en 2013 à verser plus de 2 millions d’euros soit un peu plus d’ un milliard 300 millions de F CFA à Necotrans.

Les dirigeants du groupe français sont accusés d’abus de bien social et trafic d’influence, ce qui n’est pas de l’avis d’un porte-parole du groupe pour qui “en Guinée et au Togo, le groupe Bolloré a été choisi uniquement pour ses compétences et sa capacité à réaliser les investissements portuaires, que ses concurrents n’avaient pas réalisés par le passé”, a-t-il tranché.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                      Burkina24

Source: BBC Afrique



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *