Joutes verbales scolaires et universitaires 2018 : Le système éducatif burkinabè et l’insurrection d’octobre analysés

305 0

C’était le clou de la 5e édition d’une compétition d’art oratoire très connue dans les milieux scolaire et universitaire de la région du centre Ouest.  Le samedi 28 Avril 2018, les membres de l’Association Vie de Jeunes, une association de jeunes qui s’est donnée pour objectif de participer à la formation intégrale de la jeunesse, ont donné rendez-vous à la population de la ville de Koudougou et des zones environnantes à l’amphithéâtre 1000 places de l’Université Norbert ZONGO de Koudougou pour être témoin de la finale de la 5e édition des Joutes Verbales Scolaires et Universitaires (JVSU).

Les JVSU sont une compétition de débat sous forme de simulation parlementaire qui oppose une majorité à une opposition autour d’une assertion dûment choisie au regard de l’actualité nationale. Actualité oblige, les élèves devaient s’accorder sur l’assertion qui stipule : « le système éducatif burkinabè est responsable du sous-développement du Burkina Faso ». Les  étudiants pour leur part devrait confronter leurs arguments autour de l’assertion : « L’insurrection des 30 et 31 Octobre 2014 est un échec ».

C’est en gladiateurs de mots méritants que les deux finalistes de chaque catégorie n’ont pas marchandé leurs talents d’orateurs pour se hisser à la place de meilleure équipe de débat et d’art oratoire de la région. Au final, l’équipe Sangoulé LAMIZANA du Lycée municipal de Koudougou gagnera la confrontation scolaire au détriment de l’équipe Nelson MANDELA du Lycée communal de Koudougou. Pour la catégorie universitaire, l’équipe Vincent OUATTARA de la Mutuelle des Etudiants Burkinabè ressortissants de la Côte d’Ivoire dictera sa loi face à la belle équipe SANOU Salaka du Club d’Art Oratoire de l’Université Norbert ZONGO.

La 5e édition a été patronnée par Dr. Smaïla OUEDRAOGO, Ministre de la jeunesse, de la formation et de l’insertion professionnelle, présidée par M. Maurice Moctar ZONGO, Maire de la commune de Koudougou et parrainée par M. Ibrahim Sibiri ROAMBA, chargé de mission à la Présidence du Faso,

Pour l’édition de 2018, la compétition  a demarré le 04 Mars 2018 dans la ville de Léo. Réo s’est vu associé à partir du 10 Mars et le 11 Mars, Koudougou rentrait dans la danse. Elle a réuni dix-et-huit (18) équipes qui se sont affrontées avec acharnement mais qui ont toujours su combattre leurs divergences que par les mots.

Cette finale a aussi été l’occasion pour l’Association Vie de Jeunes de dire sa gratitude envers différentes personnalités et institutions qui les accompagnent depuis plusieurs années. Ainsi des attestations de reconnaissance ont été attribuées à plus d’une quinzaine de partenaires.

Pour embellir la soirée, le comité d’organisation n’a pas lésiné les moyens pour faire plaisir à la population sortie nombreuse pour magnifier l’art oratoire. De belles prestations ont été offertes au public par des talentueux artistes musiciens en occurrence Vermo, Ezé qui fait ses débuts sur la scène, KSB80 nominé dans la catégorie Kundé de la révélation 2018, et l’humoriste attitré Lajaguar 1er.

Pour le comité d’organisation, cette 5e édition quand bien même il pense que des détails sont à améliorer pour une plus grande réussite, le bilan est satisfaisant. «  Il y a de quoi être satisfait au regard de la qualité des débats et de l’esprit qui a animé la compétition depuis le début. Seulement, en matière d’organisation, tout n’est pas parfait et nous travaillerons à améliorer cela dans les éditions à venir », nous confiait le Président du comité d’organisation.

Rendez-vous est donc pris pour 2019  pour encore magnifier l’art oratoire avec cette école des Joutes Verbales qui s’affirme année après année comme une référence en matière de compétitions oratoire.

Clément Camille ZONGO

Correspondance particulière

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre