Barani : De la lutte pour enterrer la hache de guerre

1637 0

La lutte traditionnelle pour conforter la cohésion sociale mise à rude épreuve lors des municipales de 2016 dans la commune de Barani, c’est l’un des objectifs visés par le maire Hamidou Sidibé en initiant le festival Balamba. Après deux jours de phase éliminatoire, la grande finale s’est disputée le dimanche 6 mai 2018 dans le village de Sokoura devant une grande foule et des autorités de la province.

La commune de Barani fait partie des communes où les élections municipales de 2016 ont été reprises l’an dernier faute d’accord dans le choix du maire. Cette fois-ci semble être la bonne même si les germes de la division ne sont pas totalement éliminés. C’est donc pour œuvrer à un retour définitif de la cohésion sociale qu’un Festival dénommé « festival Balamba » a été organisé. « La lutte traditionnelle est ce que nous avons de mieux en partage. Il existait déjà des championnats anonymes qui ne sont pas conformes aux exigences de la modernité », a expliqué le maire Hamidou Sidibé

Son appel a été entendu si l’on en croit la forte mobilisation. Le village de Sokoura situé à une dizaine de kilomètres de Barani chef-lieu de la commune, a été en l’espace de 72 heures le point de convergence de plusieurs centaines d’hommes, de femmes et de jeunes venus des quatre coins de la commune et de la province.

Aboubacar détrôné par Boukary

 Les nombreux invités ont pu assister à une série d’activités culturelles telles que la course hippique, des danses traditionnelles, le battage du fonio et le pillage du mil,  avec pour point culminant la lutte traditionnelle.

La finale de cette compétition s’est jouée en quatre combats. Au finish, c’est Boukary Konlongo de Kombory qui a été désigné grand gagnant. Il n’a eu que justes quelques secondes pour envoyer Aboubacar Konaté, son adversaire au sol.

Le moment était historique pour le vainqueur de cette première édition. Il a été transporté en héros et fortement acclamé par la foule.

Merveille KAPIGDOU

Pour Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *