Tchad: Elle refuse de prêter serment sur la Bible et se fait limoger du gouvernement

1079 0

Au cours de la prestation de serment des membres du premier gouvernement de la IVe République ce jeudi 10 mai, devant les juges de la Cour suprême dans le hall de la présidence tchadienne, l’une des ministres invitée à sacrifier au rituel consistant à jurer sur la Bible avant d’entrer en fonction a refusé de s’exécuter. Les raisons, elle a évoqué des contraintes liées à ses convictions religieuses. Conséquence directe: elle a été limogée  de la nouvelle équipe gouvernementale. 

Les juges de la Cour suprême étaient en charge d’officier cette cérémonie de prestation de serment des membres du premier gouvernement de la IVe République. La formule consacrée a été préparée par le Conseil supérieur des Affaires islamiques tandis que les ministres chrétiens étaient soumis à une autre formule en accord avec leur obédience. Ces derniers ont refusé d’obtempérer sous prétexte que la Bible interdit de jurer.

Madeleine Alingué, chrétienne et porte-parole du gouvernement, a été autorisée par la Cour et le Président Déby à modifier le contenu de son serment, mentionnant Dieu à Allah.

La ministre de l’Aviation civile, Djibergui Rosine Amane, chrétienne protestante, a eu moins de marge de manœuvre après avoir indiqué que sa confession religieuse ne lui permettrait pas de jurer. Elle propose alors de signer un engagement en lieu et place de lire le serment tel que présenté.

Face à l’intransigeance de la ministre, le chef de l’Etat nomme sur le champ le général Mahamat Taher Rozzi, présent au bon endroit et au bon moment. Il prête alors serment dans la foulée, après quoi la cérémonie a suivi son ordre protocolaire pré-établi.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU                                                                                                                                   Burkina24

Source: RFI



Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *