Journée des villages rattachés : L’assainissement au cœur de la 3ème édition

1251 0

L’Association pour le développement des villages rattachés à la commune de Bobo-Dioulasso (ADVRCB) a organisé sa troisième « Journée commémorative » ce samedi 12 mai 2018 à Yéguérésso.  Cette 3ème édition a été parrainée par  le directeur général de l’Agence Burkinabé de l’électrification rurale qui a saisi l’occasion pour rassurer la population de la volonté du président Roch Marc Christian Kaboré d’œuvrer à l’amélioration de leurs conditions de vie.

Depuis trois années, les  villages rattachés à la commune de Bobo-Dioulasso se sont réunis autour d’une organisation pour mieux défendre leurs intérêts. La création de ce « cadre fédérateur » selon le président de l’Association pour le développement des villages rattachés à la commune de Bobo-Dioulasso (ADVRCB) Badaye Diané s’explique par « une certaine tendance à centraliser les actions de développement dans les secteurs de la ville au détriment  des 36 villages de la commune  ».

Les villages rattachés ont connu une avancée significative 

Et depuis la création de leur association annuellement célébrée à travers des « Journées commémoratives  », la commune a procédé à la mise en place d’une commission spéciale chargée de l’intégration et du développement des villages rattachés.  « Les conditions de vie des populations ont alors connu une amélioration en matière de santé, d’accès à l’eau potable  et à l’éducation », affirme  le président Badaye Diané.

« Vos préoccupations seront prises en compte »

Mais le thème de cette 3ème édition (Hygiène et assainissement en milieu rural, premiers facteurs de développement humain et une bonne santé pour tous) cache mal les nombreuses difficultés rencontrées par cette partie de la commune que ce cadre de retrouvaille entre autorités et fils de la localité laisse découvrir. « Nous sollicitons des mesures d’accompagnement pour un meilleur accès à l’électricité », a plaidé le chef du village de Yeguérésso.

Yacouba Camara, DG de l’Agence burkinabè de l’électrification rurale ( ex Fonds de développement de l’électrification), parrain de la cérémonie

Un message plutôt «  bien reçu » par le  Directeur général de l’Agence Burkinabé pour l’électrification rurale  (ABER, ex Fonds de développement de l’électrification) Yacouba Camara. Fils de la localité, par ailleurs  parrain de la cérémonie, il répond en ces termes : « l’accès à l’électricité est une priorité affichée du président Roch Marc Christian Kaboré dans son Plan de développement économique et social (PNDES). C’est d’ailleurs une des raisons qui ont prévalu la transformation du Fonds de développement de l’électrification en Agence Burkinabé de l’électrification rurale (ABER) le 20 avril 2017 ».

Afin de renforcer  d’avantage notre intérêt  pour l’accès à l’électricité à ces vaillantes populations vivant en milieu rural, où la SONABEL n’est pas représentée », affirme le parrain. Avant de conclure qu’avec l’accompagnement du gouvernement, « nous allons œuvrer à ce que les préoccupations exprimées ici par le chef du village soient prises en compte ». 

En attendant, du matériel d’entretien sanitaire a été remis au Centre de santé et de promotion sociale (CSPS). Par ailleurs, en guise de remerciement aux différents acteurs de développement des villages rattachés, le président de l’ADVRB Badaye Diané leur a remis des attestions de reconnaissance.

Aminata SANOU

Correspondant de Burkina24 à Bobo-Dioulasso



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *