Assassinat de Dabo Boukary : L’UGEB toujours au front

1771 0

L’Union générale des étudiants burkinabè (UGEB) a réaffirmé sa quête de justice pour l’étudiant Dabo Boukary assassiné le 19 mai 1990. Pour cette célébration, un meeting a eu lieu à l’université Pr Joseph Ki Zerbo à Ouagadougou ce samedi 19 mai 2018.

Après avoir fait  l’historique des événements de 1990 qui ont conduit à l’assassinat de leur camarade, le président de l’UGEB, Ismaël Traoré,   a annoncé que le 28e anniversaire de l’assassinat de Dabo Boukary se tient dans un contexte national marqué par « l’incapacité congénitale » du pouvoir du Mouvement du peuple pour le progrès (MPP) d’apporter des solutions aux préoccupations légitimes des populations. 

Selon lui, les maux contre lesquels le peuple burkinabè s’est insurgé à savoir le chômage, la corruption, les détournements, les crimes économiques et de sang n’ont toujours pas trouvé de solutions.

« 28 ans après l’assassinat de notre camarade, les problèmes contre lesquels il se battait existent toujours et se posent avec encore plus d’acuité »,  a confié le président de l’UGB. Il a aussi dénoncé l’absence des infrastructures dans les universités publiques et l’application hasardeuse du système Licence-Master-Doctorat (LMD).

Il a invité ses camarades à faire preuve de courage, de détermination et de persévérance dans la lutte pour de meilleures conditions de vie et d’études et aussi pour la démocratie et le progrès social.

Burkina24



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *