Chronique de Ramadan ǀ Ramadan et pardon

1226 0

Chaque jour, pendant le mois de Ramadan, l’imam Alidou Ilboudo développe un aspect important à savoir sur le jeûne musulman. Mail : [email protected]


Ramadan est le mois où  Allah pardonne le plus à ses serviteurs,  car chaque jour il en pardonne des milliers et à la fin du mois, il fait la somme pour en pardonner autant.  D’un ramadan à un autre, dit le texte, c’est une rémission de fautes, si on évite les grands péchés.  Celui qui jeûne une journée pour Allah, il est éloigné de l’enfer de soixante-dix années de marche, dit le hadith.  Et encore, « il est malheureux, celui qui a vécu ramadan et n’a pas vu ses péchés pardonnés.  Dans la dernière décade,  pendant la recherche de la nuit de la valeur l’invocation à réciter le plus est : «  O seigneur, tu es indulgent, tu aimes l’indulgence, sois indulgent pour moi ».  Tous ces textes montrent à souhait le potentiel de pardon contenu dans le mois de ramadan. 

Allah est par nature «pardonneur ».  C’est lui qui nous a créés et connait donc nos forces et faiblesses. Et aussi, nous aimant, il nous a toujours donné l’occasion de nous rattraper par la demande de pardon et la réparation des torts. Alors, pour profiter du pardon d’Allah, nous devons être aussi indulgents à l’égard des autres. Si nous aimons que Dieu nous pardonne, pardonnons aussi.

Le croyant en ramadan doit être délicieux (pour emprunter à Macron son mot),  c’est-à-dire facile à vivre et doux en compagnie.  Le jeûne doit émousser et polir  son caractère.

On ne peut jeûner et déverser sa colère sur les gens.

On ne peut pas jeûner et garder rancune aux autres. Il est indécent que dans une famille, les époux restent fâchés durant le ramadan et pourtant,   ils se lèvent ensemble les matins pour jeûner et se retrouvent le soir pour rompre.   Ils auraient gagné à d’abord  se  pardonner avant d’entamer ce mois béni. Il en est de même de deux frères, deux amis qui vivent la même  situation.

La nuit du destin ou de la valeur,  et les jours où les œuvres sont présentées à Dieu, Allah pardonne à tous sauf à deux frères qui se sont querellés et qui ne se sont pas pardonnés ;  il dit aux anges : «  ajournez ces deux-là jusqu’à ce qu’ils se réconcilient ». hadith.  

Pardonnons pour qu’Allah nous pardonne.

Bonne suite de ramadan



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *