Rupture des relations avec Taïwan : Le PDS/Mètba est satisfait

790 0

Dans cette déclaration, le PDS/Mètba, dit être satisfait de la rupture des relations diplomatiques entre le Burkina et Taïwan.

Ce 24 mai 2018, le gouvernement du Burkina Faso a annoncé sa décision de rompre ses relations diplomatiques avec Taïwan pour renouer avec la République Populaire de Chine. Le Ministre des Affaires Etrangères l’a justifiée par la nécessité de la défense des intérêts de notre pays.

Cette décision de notre pays ne correspond pas seulement à la défense des intérêts bien compris du Burkina Faso. Elle en outre profondément juste car elle traduit la prise en compte des réalités historiques, politiques et économiques internationales, et de l’importance des peuples dans les relations entre Etats.

C’est en 1994 que Blaise Compaoré, alors Président du Faso, avait décidé à la surprise générale, de reconnaître Taïwan et donc de rompre avec la République Populaire de Chine, que notre pays avait reconnu en 1973, sous la présidence du Général Sangoulé Lamizana. A cette époque, le P.A.I., aujourd’hui fusionné dans le PDS/METBA, avait été l’un des rares partis politiques à dénoncer cette décision injustifiée et politiquement inopportune.

Le PDS/METBA est donc aujourd’hui satisfait de la perspective du rétablissement des relations officielles du Burkina Faso avec la glorieuse République Populaire de Chine, quels que soient par ailleurs les aides reçues de Taïwan par notre pays durant ces 24 dernières années.

Le PDS/METBA félicite donc le Gouvernement burkinabé pour sa juste décision de renouer des relations diplomatiques avec la République Populaire de Chine.

Ouagadougou le 24 mai 2018

Pour le B.E.N. du PDS/METBA

Le Président



B24 Opinion

Les articles signés B24 Opinion sont soumis par nos lecteurs et/ou des libres penseurs et n'engagent que la responsabilité de leurs auteurs.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *