Slam : Ombr Blanch, le « Polarisateur »

84 0

Ombr Blanch vient de mettre sur le marché de disque son deuxième album intitulé « Polarisateur » volume 1. 7 titres qui ont attrait aux 7 jours d’une semaine où chaque jour correspondrait à un problème particulier vécu.

Attirer l’attention et focaliser les esprits, les regards aussi bien que les oreilles, sur le vécu quotidien de la société. C’est l’ombre de Apollinaire Ped-wendé Ouédraogo dit Ombr Blanch. Il revient sur le marché des disques avec son deuxième album intitulé « Polarisateur volume 1». Composé de 7 titres  et faisant référence aux 7 jours de la semaine, Ombr Blanch évoque le vécu quotidien des hommes. Chaque titre correspond à un jour de la semaine avec ses problèmes.

Sans respecter la hiérarchisation des jours du lundi à dimanche, le slameur dans le premier titre intitulé « Un soleil nouveau » évoque  la journée du jeudi. Un clin d’œil  à l’insurrection populaire au Burkina de 2014 où tout est parti d’un jeudi. Dans ce titre, l’auteur évoque un soleil nouveau qui fait appel à la paix car, dit-il,  « sans la paix rien ne va ».

Le premier slameur du Burkina est…

Pour le représentant du parrain le Larlé Naaba Tigré, sa majesté le Naaba Saaga, le choix du Larlé Naaba n’est pas un hasard car dit–il, « le premier slameur de la Haute-Volta est le grand-père du Larlé Naaba ».

Pour Naaba Saaga, le slam est un nouveau moyen de communication qui est en train de prendre et même  qui a pris de racine au niveau du Burkina Faso. « Quand nous décortiquons le contenu  de votre slam, ce sont des enseignements d’une profondeur inégale», confi-t-il.

Il faut noter que l’album « Polarisateur est scindé » en trois volumes dont le premier a été dédicacé ce mardi 29 mai 2018. Le volume 2 est une continuité du précédent sur le plan chronologique de la date de sortie et l’est aussi dans l’évolution des problèmes d’une semaine en un mois. Ce qui aboutira inévitablement à 12 mois,  donc comportant 12 titres.

Quant au Volume 3, c’est en termes d’années que les 10 titres de ce dernier volume se lisent. Le chiffre 10 correspond à l’écart entre le premier album de l’artiste « Existence Virtuelle » et celle du Volume 3 de Polarisateur.

Saly OUATTARA

Burkina24

 

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.
.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre