USSU-BF 2018 : Des finales remportées de haute lutte

Les finales de l’édition 2018 de l’Union des sports scolaires et universitaires (USSU-BF), pour ce qui concerne les Universités et grandes écoles, se sont disputés pendant le week-end du jeudi 31 mai au samedi 2 juin 2018 à Ouagadougou. Parmi les compétitions, la lutte traditionnelle était parmi les principales attractions.

La lutte traditionnelle n’est toujours pas une discipline olympique. Mais compte tenu de son importance d au Burkina Faso, les autorités sportives l’ont introduite dans les compétitions de l’Union des sports scolaires et universitaires (USSU-BF). Dans l’arène de lutte de l’Institut des sciences des sports et du développement humain (ISSDH), les jeunes lutteurs issus des grandes écoles ont étalé leur talent.

Chez les dames, Honorine Toé du Centre dans la catégorie des moins de 65 kg a battu Grâce Nikièma du Nord. Dans la finale des -75kg, Reine Zida du Centre est championne devant Martine Kantiel du Centre-Ouest.  Dans la catégorie des plus de 75 kg, c’est Rafayata Thiombiano de l’Est qui remporte le titre de championne devant Nouriatou Ouédraogo du Centre.

Chez les hommes, le public a eu droit à des finales de haut niveau. Moundi Simporé de la Boucle du Mouhoun n’a pas eu du mal face à  Serge Karambiri du Centre pour remporter le titre de champion dans la catégorie des moins de 65kg. Dans la catégorie des 75 kg, Lawanango Idiéné du Centre-Ouest a pris le dessus sur Issoufou Go de la Boucle du Mouhoun.

Enfin, le champion dans la catégorie des plus de 75 kg Théodore Konané de la Boucle du Mouhoun remporte le titre de champion en venant à bout de Alain G. Toé du Centre-Ouest.

Les lauréats dans chaque catégorie ont reçu chacun la somme de 75 000 F CFA. Le prochain défi de l’USSU-BF est désormais réintégrer les scolaires dans l’organisation des compétitions.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page