Burkina : Grève des médecins et pharmaciens en formation

1150 0

La plateforme minimale d’action déposée depuis le 26 avril 2018 par les étudiants de l’Unité de formation et de recherche en science de la santé (UFR/SDS) de l’Université Ouaga I Pr Joseph Ki-Zerbo comporte principalement trois points de revendication. C’est pour en exiger satisfaction qu’ils ont organisé le jeudi 7 juin 2018, une grève de 24 heures ponctuée par un sit-in au sein de  l’UFR.

L’élaboration de curricula de formation clairs et mis à la disposition des étudiants, l’arrêt des velléités d’application de critères ultra sélectifs de passage et l’examen sérieux et diligent de la plateforme revendicative de juillet 2017, tel est le contenu de la plateforme minimale d’action déposée par les étudiants de l’Unité de formation et de recherche en science de la santé (UFR/SDS) de l’Université Ouaga I Pr Joseph Ki-Zerbo.

Soumaila Sessouma, étudiant en pharmacie et délégué générale de la corporation ANEB de UFR/SDS explique que ce sit-in fait suite à la non prise en compte des revendications. Dans la plateforme revendicative 2017-2018, la corporation ANEB de UFR/SDS et le bureau des étudiants ont décliné au total, 18 points de revendication contenus dans trois grandes lignes.

 Au plan pédagogique et infrastructurel, ils demandent entre autres la suspension du système LMD jusqu’à réunir les conditions pour son application, la construction d’infrastructures (amphithéâtres et toilettes publiques), l’affichage des PV définitifs de délibération de première session avant les 2e, le sérieux et la rigueur dans la programmation des cours et des évaluations.

Au plan hospitalier, le même sérieux et la rigueur sont demandés dans la programmation, l’encadrement et l’évaluation des étudiants stagiaires sur les terrains de stage, la gratuité du parking pour les étudiants stagiaires et la mise à disposition d’un réfectoire aux étudiants stagiaires pour la restauration.

La dernière grande ligne concerne le statut de l’étudiant stagiaire. Dans ce volet, les étudiants exigent une augmentation et le paiement régulier et à bonne date des indemnités de stage et la prise en compte des stagiaires internés dans les ristournes.

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina 24



Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *