Insécurité : 19 écoles étaient fermées dans la région de l’Est

1017 0

Le ministre de l’éducation nationale, le Pr Stanislas Ouaro rencontre le samedi 9 juin 2018, les acteurs de l’éducation dans la région de l’Est. Le ministre, en guise d’introduction, a fait le point de l’évolution de la mise en œuvre du protocole d’accord signé entre le gouvernement et la Coordination nationale des syndicats de l’éducation.

« Un travail a été fait » et « tout évolue », a indiqué le ministre qui prend pour preuve la restauration de la bourse. Et le dialogue se poursuit avec les syndicats, dit-il.

Par ailleurs, la question sécuritaire a été abordée. 19 écoles avaient été fermées dans la région de l’Est du fait de l’insécurité. Mais indique le ministre, l’Etat a renforcé la sécurité, ce qui a permis le retour des enseignants et d’autres fonctionnaires.

Du côté des acteurs, les enseignants ont demandé la suppression et le remplacement des écoles sous paillote, la construction de foyers et de bibliothèques pour les élèves, la fermeture des écoles « pirates ».

L’Association des parents d’élèves a dénoncé l’insuffisance de l’accompagnement de l’État dans le domaine, le manque de personnels enseignants qualifiés et le manque d’infrastructures. Par exemple, Fada N’Gourma ne compte que trois centres d’éveil au préscolaire.

Les promoteurs privés ont quant à eux demandé une augmentation de la subvention de l’Etat.

Plus d’informations à venir

Ignace Ismaël NABOLE

Burkina24

Ignace Ismaël NABOLE

Journaliste reporter d'images (JRI).

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *