Mission Fas’Eau : ONG et médias en ordre de bataille

134 0

Parvenir à une fortification d’une société civile représentative et à même de défendre au mieux les droits humains auprès du gouvernement dans le secteur de l’eau et de l’assainissement, c’est la mission à accomplir par un consortium de dix organisations non gouvernementales accompagnées dans leur démarche par cinq médias, qui se sont rencontrées le 22 juin 2018.

Parce qu’« avoir un point d’eau potable qui fonctionne ne devrait pas être un événement spectaculaire ni l’objet d’une fête », l’organisation IRC qui fait de l’accès à l’eau et à l’assainissement son cheval de batail dirige le consortium des 10 ONG chargées de l’exécution de la mission Fas’Eau. Fas’Eau, c’est 42 mois de durée (juillet 2017-2020) avec pour but principal, « fortifier une société civile représentative défendant les droits humains auprès du gouvernement dans le secteur eau et assainissement ».

Avec les autres organisations que sont AFJ/BF, CGEE, CNLB, Eau Vive, LCB, LVIA, MBDHP, Musée de l’eau, SPONG et WaterAid, les acteurs visent le renforcement  des capacités au ministère en charge du secteur eau et assainissement, dans la société civile et dans les médias afin que tous puissent à l’avenir intégrer et opérationnaliser  l’approche fondée sur les droits humains.  

La mise en œuvre sera axée sur quatre piliers que sont le renforcement des capacités, le plaidoyer, l’influence des politiques publiques en la matière, la sensibilisation des communautés et enfin l’application des connaissances acquises tout au long du processus.  

Aucun doute pour les intervenants dans le cadre de la mission à eux confiée dont chaque composante du consortium dispose d’« expertises avérées et complémentaires » dans les domaines de l’accès à l’eau et à l’assainissement, la promotion des droits humains et de la promotion de la citoyenneté. Pour atteindre leur but, les dix organisations ont opté d’associer les cinq organes de presse que sont Fasozine, lefaso.net, Radio Omega, RTB et Savane FM pour plus d’impact avant la fin de la mission Fas’Eau qu’est la date butoir du 1er décembre 2020.

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre