Baccalauréat dans les Hauts-Bassins : Le gouverneur encourage les candidats

1666 0

Les épreuves de l’examen du Baccalauréat ont commencé ce mardi 03 juillet 2018 au Burkina Faso. Comme à l’accoutumée, le gouverneur de la région des Hauts-Bassins Antoine Atiou a procédé à l’ouverture officielle de la session à Bobo-Dioulasso. C’était au Lycée Ouezzin Coulibaly.

« Je suis là pour m’assurer que tout se passe bien. Et  vous apporter mes encouragements. Je vous invite à garder votre sérénité et vous rappeler qu’il n’y aura rien que vous n’ayez déjà vu en classe. Bonne chance à tous et rendez-vous à l’Université Nazi Boni ». C’est en ces termes que le Gouverneur de la région des Hauts-Bassins Antoine Atiou a rassuré les candidats.

Il était accompagné du président de l’Université Nazi Boni, le Professeur Macaire Ouédraogo qui a lui aussi livré ses impressions : « Comme vous l’avez constaté, tout se passe bien. Les candidats sont assez sereins. Ils ont été bien encouragés par le gouverneur. Tout est fin prêt pour que les choses se passent bien », affirme-t-il. Avant de reconnaitre que cette année scolaire n’a pas été un long fleuve tranquille. Car les candidats ont été soumis à certaines contraintes liées aux délestages et aux grèves. « Mais heureusement, toutes ces difficultés ont été surmontées ».  

Chaque candidat coute 52 900 F CFA  à l’Etat

La région des Hauts-Bassins compte 2 479 candidats.  Le plus jeune élève en série D au Lycée privé Alpha Solidarité est âgé de 15 ans. Et le plus âgé en a 61 ans. Avec  la région des Cascades et le Sud-Ouest, les centres d’examens couverts par l’Université Nazi Boni sont au nombre de 19 694 candidats pour 75 jurys.

Cette année, l’organisation de la session du Baccalauréat a nécessité un budget d’environ  5 milliards de F CFA. Les frais d’inscription étant fixés à 15 000 F CFA, le professeur Macaire Ouédraogo estime  « le coût de revient par candidat  à 52 900 F CFA ».

Aminata SANOU

Correspondante de Burkina24 à Bobo-Dioulasso



Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.

Article similaire

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *