Malawi: Des candidats albinos pour défier la stigmatisation

183 0

Une ONG a décidé de présenter des candidats albinos aux prochaines élections dans ce pays reputé être le plus dangereux au monde pour ces personnes atteintes de cette anomalie génétique.

Cette ONG entend changer la tendance qui fait du Malawi un pays à énormes risques pour les albinos, en positionnant six albinos et handicapés dans les courses à la présidentielle et aux législatives en 2019. Ce mouvement est inédit au Malawi où sur ces quatre dernières années, plus d’une vingtaine de meurtres d’albinos ont été enregistrés. Au-delà des assassinats, les portés disparus ou présumés enlevés y sont légion en raison des croyances selon lesquelles leurs organes utilisés dans des rituels attireraient la bonne fortune.

L’envergure du génocide subi par les albinos au Malazi mais également au Burundi et en Tanzanie a poussé l’ONU à créer un organe spécial pour lutter contre le phénomène.

“Nous voulons montrer au public que nous sommes un peu plus que notre peau”, a déclaré Overstone Kondowe, le directeur de l’Association des personnes atteintes d’albinisme au Malawi, très optimiste quant au fait que l’implication des albinos dans la politique pourrait faire bouger les lignes dans un meilleur sens.

“La plupart du temps, les gens choisissent [des députés] parce qu’ils sont riches. Je dis non, parce que cet argent est personnel et ne peut pas être utilisé pour des projets de développement. Une fois élu, je m’assurerai de présenter les voix et les souhaits des personnes vivant dans ma région et pas seulement mes opinions”, a confié Elizabeth Machinjiri, frappée d’albinisme et candidate aux législatives.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Burkina24

Source: Africanews

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre