Côte d’Ivoire : Alassane Ouattara casse le gouvernement

139 0

Le chef de l’État Alassane Ouattara a signé ce mercredi 4 juillet 2018  deux décrets portant dissolution du gouvernement de son Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly et la reconduction de ce dernier qui devra former une nouvelle équipe gouvernementale « composée de membres du RHDP et de la société civile », comme l’a annoncé le Secrétaire Général de la Présidence ivoirienne, Patrice Achi en début d’après-midi.

L’annonce d’un remaniement ministériel avait été faite depuis plusieurs semaines par le Président ivoirien, Alassane Ouattara. Les deux décrets signés ce jour ont fini par confirmer cet engagement. Alors que le premier dissolvait le gouvernement de son Premier Ministre Amadou Gon Coulibaly, le second le reconduisait aussitôt en lui laissant des instructions pour la formation d’une nouvelle équipe gouvernementale.

La déclaration de la présidence ivoirienne, lue par son Secrétaire Général, Patrice Achi, stipule que le prochain gouvernement ivoirien sera constitué de membres du Rassemblement des Houphouetistes pour la Démocratie et la Paix (RHDP) et de la société civile. 

Ce remaniement survient au lendemain de la sortie publique de la dissidence au sein du parti d’Henri Konan Bédié, le Parti Démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) conduit par le ministre Kobenan Adjoumani à l’initiative du mouvement « Sur les traces d’Houphouët-Boigny » et pour qui la mise en place du parti unifié devra se faire le plus vite possible avant l’échéance électorale de 2020.

Lors de la dernière réunion de son Bureau Politique, le 17 Juin 2018, le PDCI a rejeté l’offre du Rassemblement des Républicains (RDR), parti d’Alassane Ouattara, l’invitant à son adhésion au projet du parti unifié. La conclusion de ce Bureau Politique très controversée au sein de la famille PDCI a été d’accéder au fameux parti unifié à condition d’obtenir « l’alternance », c’est-à-dire positionner un candidat du PDCI en 2020 soutenu par le RDR d’Alassane Ouattara, une proposition qui semble ne pas passer.

La participation au prochain gouvernement de la ligne dure du PDCI dite « anti-parti unifié » rangée derrière Henri Konan Bédié est fortement hypothétique.

Kouamé L.-Ph. Arnaud KOUAKOU

Correspondant de Burkina24 en Côte d’Ivoire

Abdou ZOURE

Abdou Zouré est le rédacteur en chef de Burkina24.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre