Éliminatoires CAN U20 : Les Étalons à un match de la qualification

2018 2

Les Étalons juniors du Burkina ont battu leurs homologues des Panthères du Gabon (3-1) le samedi 14 juillet 2018 au Stade du 4-Août de Ouagadougou en match aller des éliminatoires du dernier tour de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) des moins de 20 ans. Jean Fiacre Kouamé Botué (9e), Abdoul Fessal Tapsoba  (3e et 34e) ont marqué pour les b’Burkinabè.

C’est le pied sur l’accélérateur que les Étalons juniors ont commencé la rencontre contre les moins de 20 ans du Gabon. A peine trois minutes de jeu que  Jean Fiacre Kouamé Botué ouvre (1-0) le score pour les Étalons juniors. Une bonne entame pour les Burkinabè qui profitent pour prendre en confiance et calmer un public généralement difficile. Les Burkinabè poursuivent sur leur lancée.

Les Gabonais n’ont pas le temps de se remettre de ce but qu’Abdoul Fessal Tapsoba inscrit le deuxième but (9 e). Il profite d’un centre de Kalfa Nikièma parti en vitesse sur le côté droit pour reprendre le ballon au deuxième poteau. Les Burkinabè en feu pendant ces 15 premières minutes baissent la pression. Les Gabonais installés dans un 4-3-2-1 ont désormais le ballon tandis que les poulains de Séraphin Dargani attendent. C’est sur ce temps fort que Eric Jospin Bekalé réduit le score (2-1). Il profite d’un travail à deux entre Richard Nazengue et Fernand Loundou sur l’aile gauche (31e). Sur l’action, la défense burkinabè est restée statique.

La réponse des Étalons juniors est immédiate. Et sur une accélération sur le côté droit, le maillon faible de l’équipe gabonaise, Abdoul Fessal Tapsoba (34e) servi par Kalifa Nikièma réalise le doublé (3-1).

Le début de la deuxième période est difficile pour les Étalons juniors qui ont du mal à contenir les Gabonais. Cela contraint Séraphin Dargani à sortir (64e) Jean Fiacre Kouamé Botue, désapprouvé par le public, pour Amadé Sawadogo, plus défensif. Ce qui équilibre le jeu des Étalons juniors juste pour quelques instants. Séraphin Dargani préfère céder le ballon à l’adversaire qui n’arrive pas à franchir le double rideau défensif mis en place par l’équipe locale.

Les entrées en jeu de Loïc Pascal Elloh Nzeh, Floris Djave fluidifient le jeu gabonais. Les Etalons locaux visiblement fatigués par la grande débauche d’énergie en début du match se contentent de défendre. Essoufflés et jouant très bas, ils finissent par provoquer un penalty. Le stade retient son souffle. Mais Richard Nazengué met le ballon sur la barre transversale. Les Etalons réussissent à maintenir les deux buts d’écarts’. Dans une semaine, les Etalons doivent mieux gérer cette avance pour voir se rendre au Niger.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24



Article similaire

Il y a 2 commentaires

  1. Inscrire votre Félicitations aux Étalons la victoire a été mérité. Franchement les joueurs Gabonais on eux-mêmes été à l’origine de leur défaite manque de professionnalisme j’ai été au stade, j’ai assister et j’ai vu qu’il ne valaient rien. et un message à nos dirigeants laisser les mauvaises habitude au pays, réaliser qu’on est chez les autres.

  2. Inscrire votre Félicitations aux Étalons la victoire a été mérité. Franchement les joueurs Gabonais on eux-mêmes été à l’origine de leur défaite manque de professionnalisme j’ai été au stade, j’ai assister et j’ai vu qu’il ne valaient rien. et un message à nos dirigeants laisser les mauvaises habitude au pays, réaliser qu’on est chez les autres.

Leave a comment

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *