Fabrice Zango : « Je vise la médaille d’or » aux championnats d’Afrique

227 0

Le samedi 28 juillet 2018, nous avons surpris le Burkinabè Fabrice Zango en pleine séance d’entraînement. Nous avons profité pour lui arracher quelques mots sur sa préparation aux championnats d’Afrique dont il est l’un des principaux favoris. Le championnat d’Afrique d’athlétisme est prévu du 1er au 5 août 2018 à Asaba au Nigeria.

Jeux de la francophonie : Fabrice Zango en Or au triple saut

Burkina 24 : Vous bougez dans quelques jours pour les championnats d’Afrique à Lagos. Comment vous êtes-vous préparé ?

Fabrice Zango : Depuis lundi, j’ai rejoint Ouagadougou pour me préparer. Une petite préparation pour les championnats d’Afrique. Ça se passe bien. On fait avec les moyens du stade du 4-Août. Toute la logistique n’est pas réunie mais c’est déjà bien.  A ce niveau de préparation, on n’a pas besoin de gros matériels pour se préparer.

Il reste seulement quelques réglages pour maintenir sa forme. Je sors d’une blessure. Ce matin, j’étais là pour savoir si je peux appuyer sur mon pied. J’ai pu le faire. Vraiment, de belles choses se promettent.

Championnat du Monde Universitaires : Fabrice Zango vice-champion

B24 : Quels objectifs Fabrice Zango s’est fixé pour ces championnats d’Afrique ?

F.Z : A l’heure actuelle, je suis le meilleur performeur africain pour le triple-saut. J’y vais pour viser la médaille d’or qui est le premier objectif.  Au-delà de ça, je vise une certaine performance. En hiver, j’ai déjà  sauté 17,23m (le 27 janvier 2018 en salle) qui n’est pas loin du record d’Afrique.

Je vais essayer de me rapprocher de la meilleure marque (17m23). La meilleure marque de tous les temps en Afrique, c’est 17m37. Ce sera mon objectif. Le record du championnat d’Afrique c’est 17m20. Je vais essayer d’inscrire mon nom sur les tablettes.

B24 : Mais vous serez l’homme à battre…

F.Z : Absolument ! Avant, je n’étais pas très connu. Mais à partir de maintenant, avec les meilleurs athlètes africains, on se côtoie, on se croise, on se connait bien. Actuellement, je suis le meilleur performeur africain de l’année. Je serai la personne à battre. J’arrive favori mais les autres sont loin d’être négligeables.

Propos recueillis par Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre