Burkina : Deux leaders de la société civile condamnés à Ouaga, fouilles à Bobo

66 0

A Ouagadougou, deux leaders de la société civile, Safiatou Lopez et Hervé Ouattara, ont été condamnés à des peines d’amende pour diffamation. A Bobo-Dioulasso, dans le quartier Ouezzin-ville, une descente des forces de sécurité a attiré l’attention des habitants.

Lopez et Ouattara condamnés

Safiatou Lopez et Hervé Ouattara, leaders de la société civile burkinabè, ont été condamnés par le tribunal de grande instance de Ouagadougou, ce 2 août 2018, pour diffamation sur les réseaux sociaux contre Jean Marc Bonato, rapporte l’AIB.

Ils doivent casquer 1 000 000 F CFA aux titres des dommages et des frais et payer 150 000 F CFA d’amendes avec sursis. Selon toujours l’AIB, les publications que le plaignant a jugées attentatoires à son honneur devront également être supprimées par les condamnés.

Pour rappel, des adolescents ont accusé Jean Marc Bonato d’agressions homosexuelles. Une information que Safiatou Lopez a confirmée sur son profil Facebook et que Hervé Ouattara avait partagée.

Descente et fouilles au quartier Ouezzin-ville

Ce mercredi 1er août 2018, les habitants du quartier Ouezzin-ville de Bobo-Dioulasso ont été témoins d’une scène inhabituelle. En effet, aux environs de 16h, une équipe de l’Unité  d’intervention de la gendarmerie a fait une descente  sur le boulevard à quelques centaines de mètres du Lycée Ouezzin Coulibaly.

Les domiciles situés dans le périmètre de l’opération ont fait l’objet de fouilles minutieuses. Salons de coiffure, kiosques, ateliers de couture et autres maisons y sont passées et plusieurs personnes ont été interpellées.

L’opération a duré pendant 3 heures d’horloge avant que la troupe ne prenne congé des habitants.   

Burkina24

Rédaction B24

L'actualité du Burkina 24h/24.
.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Article du même genre