Championnats d’escrime 2018 : L’équipe de Kaya championne

Le championnat national d’escrime saison 2018 s’est disputée les samedi 11 et dimanche 12 août 2018 dans la salle de gymnase de l’Institut des Sciences des sports et du développement humain (ex INJEPS) de Ouagadougou. C’est l’équipe de Kaya qui sort grand vainqueur de la compétition avec 2 médailles en or, trois en argent et une en bronze.

Ange Bagaro à droite a facilement remporté le titre de champion dans sa catégorie

Fin de saison à la Fédération burkinabè d’escrime. Le championnat national saison 2018 a pris fin le dimanche 12 août 2018 à l’ISSDH après deux jours de compétitions. Deux principales finales ont mis fin à ce championnat. La première a opposé Faridou Sawadogo de Ouahigouya à Hamidou Yaméogo de Koudougou. Le jeune tireur de Ouahigouya a très rapidement pris l’avantage au premier tour sans pouvoir atteindre les 15 points qualificatifs. Yaméogo au deuxième tour refait son retard pour réduire l’écart qui était d’au moins six points à un seul point (14-13).

Les arbitres ajoutent trois autres minutes afin que les tireurs se départagent. Mais Hamidou Yaméogo, pourtant mené, n’attaque pas et laisse le temps s’écouler. En de pareilles situations et selon le règlement, c’est celui qui a plus de points qui s’impose. Faridou Sawadogo sort donc champion dans la catégorie épée (14-13) au grand désarroi de Hamidou Yaméogo qui ne semblait pas être bien imprégné du règlement.

Ils sont les médaillés de la saison 2018 en escrime

La deuxième finale en fleuret a opposé Samadou Kargougou de Kaya à Ange Bagoro de Réo. Elle a été expéditive avec une domination nette de l’escrimeur venu de Réo (15-4). Il a quand même salué le mérite de son adversaire plus jeune que lui et qu’il avait déjà pris en sympathie.

L’équipe de Kaya avec 2 médailles en or, trois en argent et une en bronze se classe première. Elle est suivie de l’équipe de Koudougou qui compte deux médailles d’or, deux en argent et en quatre en bronze. Ouahigouya et Reo sont troisièmes avec une médaille d’or et Gourcy termine à la 4e position avec une médaille d’argent.

Ces compétitions se sont disputées sans la participation des clubs de Ouagadougou et Bobo Dioulasso. Le vice-président de la Fédération burkinabè d’escrime Vincent Sou Bê a expliqué cela par des problèmes internes qui seront résolus dans les prochaines semaines. « Je suis étonné de la performance de certains car pour plusieurs d’entre eux, c’était la première fois de se retrouver sur une piste et ce n’est pas évident », s’est satisfait le vice-président de la fédération burkinabè d’escrime. Pour lui, la présence des équipes hors de Ouagadougou montre bien qu’un travail est fait à la base. Discipline jeune qui cherche ses marques encore au Burkina, le directeur technique national  Boukoulibié Bado pense que ce championnat a permis de faire des révélations.

« L’escrime burkinabè est sur la bonne voie. Vous remarquerez que parmi ceux qui ont eu des prix, il y a de très jeunes dedans », a salué Boukoulibié Bado. L’objectif de la fédération burkinabè d’escrime est  d’élargir la base de la pratique de cette discipline et permettre au Burkina Faso d’être parmi les meilleurs de la sous-région.

Boukari OUEDRAOGO

Burkina24

Champions féminins :

Epée

1ère Kadidiatou Zoungrana (Koudougou)

2e Sandrine Kando (Kaya)

3e Mariette Bayili (Koudougou)

Fleuret

1ère Leslie Bado (Kaya)

2e Alimatou Sougué (Koudougou)

3e Pingwendé Zida (Koudougou)

Sabre

1ère Sandrine Zongo (Kaya)

2ème Maimounata Ouédraogo (Gourcy)

3ème Alexie Ouédroago

Champions masculins

1er Epée Faridou Sawadogo (Ouahigouya)

2e Hamidou Yaméogo (Koudougou)

3e Cheich Ouédraogo (Kaya)

Fleuret

1er Ange Bagoro

2e Samadou Kargougou

3e Augustin Compaoré

Sabre

1er Stéphane Djiguemdé (Koudougou)

2e Yannick Kinda (Kaya)

3e Paulin Ouédraogo (Kaya)

Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page